À (re)lire

Tofino, éden de terres et d’eaux

08 Février 2021 - Biodiversité / Culture / Nature / Patrimoine

Planté face au Pacifique, Tofino est un village de la côte ouest de l’île de Vancouver où l’on n’atterrit pas par hasard. Un ami vous parle de ce lieu des étoiles plein les yeux et nous embarque avec lui dans son voyage.

 

Tofino se gagne : une seule route y mène le voyageur curieux, la Pacific Rim Highway qui s’y échoue. Il faudra avoir parcouru près de trois cents kilomètres depuis Victoria, la plus grande ville de l’île de Vancouver et capitale de la Colombie Britannique.

 

 

tofino_1_claoyoquot
La zone naturelle préservée de Clayoquot Sound à Tofino ©Aurélie Croiziers

 

 

Un territoire hors du commun

 

Si le village n’est aujourd’hui peuplé que de deux mille âmes, Tofino est sis sur le territoire des Premières Nations Tla-o-qui-aht. Depuis au moins cinq mille ans, la région est occupée par ces Autochtones, qui se comptèrent un temps en dizaines de milliers. Le peuple Tla-o-qui-aht a toujours su vivre en harmonie avec son environnement. L’implantation tardive des Européens a permis une entière préservation des écosystèmes.

Tofino est au cœur des 2700 km2 de la réserve de la biosphère de la baie Clayoquot, réserve désignée par l’ONU pour promouvoir une relation équilibrée et durable entre les habitants de la région et les écosystèmes. Juste au sud de Tofino, le parc national Pacific Rim s’étale sur 125 kilomètres. Ajoutez à cela huit parcs et un jardin botanique, et vous aurez le tableau des sites naturels que compose cet endroit unique.

Tofino est un éden pour les amoureux de la nature. Pour les randonneurs bien sûr, mais aussi pour les surfeurs qui l’ont élu "meilleure ville de surf" du Canada ! Découvrons quelques-unes des pépites de Tofino…

 

 

tofino_2_surf
Surf sur les plages de Tofino ©Aurélie Croiziers

 

 

 

Au cœur de la zone naturelle de Clayoquot Sound

 

Le Botanical Garden de Tofino est un morceau de paradis tombé sur terre. Le jardin se situe en bordure d’océan et dans la zone naturelle préservée de Clayoquot Sound. Denses forêts humides en bordure d’eaux calmes, chaîne de montagnes et îlots plantés de sapins épais sont notre décor. Partout la forêt, au milieu l’océan. Au-dessus des oiseaux aux doux pépiements ininterrompus. Un aigle fend le calme du moment d’un plongeon bruyant dans le Pacifique avant de repartir vers la forêt sa proie au bec. Partout, l’eau clapote comme pour l’encourager.

 

 

tofino_3_botanique
Le Botanical Garden de Tofino ©Aurélie Croiziers

 

 

Nous sillonnons ensuite les alentours de Tofino dans un canoë traditionnel, taillé d’un seul bloc dans cet "arbre de vie" qu’est le cèdre pour les autochtones. Au cœur du Claoyoquot Sound, notre guide est Tla-o-qui-aht. Elle explique les liens sacrés entre son peuple et ces territoires de terres et eaux. Aux splendeurs naturelles s’additionnent les beautés d’une culture encore vive, malgré les tourments des deux derniers siècles.

 

 

tofino_4_big_tree_trail
Notre guide Tla-o-qui-aht sur le Big Tree Trail ©Aurélie Croiziers

 

 

Les beautés de Meares Island

 

Nouvelle escapade entre terre et mer. Encore juchés sur un canoë, nous voguons pour Meares Island, réputée pour ses arbres ancestraux. Notre canot arrimé à un arbuste, un royaume végétal s’offre en décor pour notre randonnée sur le "Big Tree Trail". Ici, les arbres sont souvent plusieurs fois centenaires, certains doublement millénaires. Nous croisons de magnifiques cèdres rouges et d’immenses pruches de l’Ouest, ces conifères emblématiques de la région. Mousse moelleuse, fougères vives, et autres petits buissons se faufilent entre les troncs massifs.

Quelques asperges maritimes constituent le goûter de notre balade. Il faut déjà prendre le chemin du retour, voilà plus de trois heures que nous marchons.

 

 

tofino_5_arbre
Les arbres centenaires du Big Tree Trail ©Noel-Hendrickson pour Tourism Tofino

 

 

Le village se dessine au bout de nos pagaies. La brume se transforme en bruine, nous arrivons humides au quai. Nos yeux aussi sont mouillés, le voyage touche à sa fin, mais les beautés de Tofino continueront longtemps à vibrer en nos cœurs.