Tourisme durable

Serbie : bienvenue chez les Shokatz

24 Avril 2019 - Culture / Patrimoine

Nous sommes dans les Balkans. Backi Monostor est un village de Serbie pas tout à fait comme les autres. Les habitants sont des Shokatz, une minorité de Catholiques, qui depuis des siècles vivent sur les bords du Danube et de la Save, l’un des affluents du Danube. Découverte d’un peuple, haut en couleurs et traditions, peu connu mais qui gagne à l'être.

 

Pas d’église orthodoxe imposante en son centre mais une grande église catholique flanquée d’une statue de la Vierge Marie dans la cour. La majorité des habitants du village sont manifestement catholiques. On pourrait penser que la proximité de la Croatie - à une vingtaine de kilomètres - y est pour quelque chose. La guerre qui a démantelé la Yougoslavie a en effet laissé des frontières qui n’ont pas toujours tenu compte de minorités éparpillées dans tout le pays. Mais ce n’est pas si simple !

 

serbie_shokatz_femmes
Fête de Bodrog ©Elisabeth Blanchet

 

 

La fête de Bodrog : costumes traditionnels, fiacres et festins !

 

Tous les étés, à l’approche du 15 août, Backi Monostor est en pleine effervescence. Chaque habitant se prépare à la fête de Bodrog - nom médiéval de Backi Monostor - qui fut mystérieusement emportée et enfouie par le Danube au Moyen Âge. Au programme de la fête, des compétitions de fiacres, sur lesquels des jeunes femmes et hommes sont habillés en costumes traditionnels, bardés de dentelles et de coiffes pour les femmes ; quant aux hommes, ils portent de drôles de longs pantalons blancs et bouffants. Tout ce beau monde défile dans la rue principale du village, le long de stands qui vendent toutes sortes de produits locaux et traditionnels. De longues tablées sont aussi installées en plein centre du village pour un grand concours de la meilleure soupe de poisson du Danube, largement assaisonnée de paprika et servie dans d’énormes chaudrons façon Obelix. Estomacs et intestins fragiles, allez-y molo ou abstenez-vous ! En tout cas, rien ne vous empêche de vous attabler et de vous contenter d'une bonne bière ou de la Slivovitz, l’eau-de-vie locale aux quetsches.

 

 

serbie_shokatz_repas
Fête de Bodrog ©Elisabeth Blanchet

 

 

Un peu d’histoire


La fête de Bodrog a aussi le mérite de faire venir les cousins Shokatz éparpillés le long du Danube et de la Save, en Croatie et en Hongrie car on trouve des minorités dans ces trois pays. Difficile cependant de connaître leur nombre actuel car ils ne sont reconnus comme groupe ethnique dans aucun des trois pays. Les Shokatz seraient originaires de l’est de la Slavonie en Croatie, de l’ouest de la Syrmie en Serbie et du sud-ouest de la Hongrie. Les premiers écrits mentionnant le mot Shokatz remontent au milieu du XVIIème siècle, un nom dont l’origine diverge. Il pourrait faire référence à l’acte de convertir au catholicisme ou vouloir dire "terre ancestrale".

 

 

 

 

serbie_shokatz_danube
"Territoire Shokatz" au bord de l'un des bras du Danube ©Elisabeth Blanchet

 

 

En tout cas, bien que les Serbes aient tendance à se moquer des Shokatz - dans le langage courant, Shokatz est souvent assimilé à idiot -, ces derniers n’ont pas abandonné ni leurs traditions, ni leurs savoir-faire. Ils vivent toujours en majorité des terres fertiles des bords du Danube, cultivent des céréales et pratiquent aussi l’élevage de porcs. Ils sont aussi bien sûr des as de la pêche dans le Danube !

 

serbie_shokatz_fete
Fête de Bodrog ©Elisabeth Blanchet

 

 


Un accueil en or

 

Chaque maison de Backi Monostor est un véritable petit musée avec une dose d’excentricité en prime ! Si vous vous faites des amis à la fête de Bodrog ou à d’autres manifestations comme le carnaval - complètement délirant ! - ou les fêtes qui marquent la fin de l’hiver pendant lesquelles on tombe nez à nez avec des Shokatz effrayants déguisés en bêtes velues, on vous invitera à boire un petit coup à la maison. Préparez-vous à des eaux-de-vie bien trempées et à beaucoup de cochonnailles en guise de gâteaux apéritifs.

 

serbie_shokatz_carnaval
Carnaval Shokatz ©Elisabeth Blanchet

 

 

On vous montrera avec grande fierté les collections d’objets traditionnels de la famille : des poupées de tailles parfois presqu’humaines habillées de tenues traditionnelles. Et ne prévoyez pas de rester une petite demi-heure, on fera tout pour vous retenir à manger encore plus de charcuterie et de produits fièrement faits maison, de la culture à l’assiette !

 

serbie_shokatz_balancoire
Fête de Bodrog ©Elisabeth Blanchet

 

 

Curieux des autres et amoureux des Balkans, faites un crochet par Backi Monostor et faites une petite immersion dans la culture Shokatz. Si vous devenez fan, sachez que vous pourrez aussi trouver des cousins éloignés des familles de Backi Monostor dans les villes serbes de Sombor, Sonta et Backi Breg, ainsi qu’à Hercegszanto en Hongrie. Quant à la Croatie, visez les villages qui longent le Danube à l’est d’Osijek.

 

 

----------------------------------------------------------------À lire aussi-----------------------------------------------------------------
 


La Macédoine, un joyau méconnu des Balkans - le Lac Ohrid


Küstendorf, l’ethno-éco village de Kusturica