Actualité

SeaCrush : les plus belles destinations pour plongeurs respectueux des récifs

26 Juin 2019 - Biodiversité / Initiatives / Nature / Préservation

Vous aimez la plongée et il y a de fortes chances que vous partiez aux quatre coins de la planète découvrir les plus beaux fonds marins. La start-up SeaCrush propose à ses membres de plonger dans des endroits à haute biodiversité, et aussi, pour ceux qui le souhaitent, de participer à des programmes concrets de protection des océans. Découverte du concept unique de cette plateforme de voyage, de ses destinations-clés - des Galapagos au Mozambique en passant par l’Indonésie - et des options possibles pour allier l’utile à l’agréable, quel que soit votre niveau.

 

seacrush_indonesie
Raja Ampat ©SeaCrush

 

 

Des destinations triées sur le volet

 

Avoir un "crush" sur quelqu’un en anglais, c’est avoir le béguin pour cette personne, Isabelle Barbier et Michael Lake, les fondateurs de SeaCrush, eux, ont un sacré béguin pour la mer et la vie aquatique… À tel point qu’en février 2018, ils créent leur propre agence de voyage, SeaCrush.com, spécialisée dans la plongée avec le parti pris éco-responsable de ne travailler qu’avec des partenaires agissant pour un tourisme durable.

 

"Nous choisissons des destinations avec une vie marine riche, et ce, toujours à la bonne saison. La plupart des agences de voyage de plongée cherchent à devenir le Booking.com de la plongée, en couvrant quasiment toutes les destinations toute l’année. Il devient très difficile pour les plongeurs de faire un choix. Notre parti-pris est d’offrir seulement "le meilleur", tout en étant accessibles à tous les budgets", explique Isabelle.

 

 

seacrush_underwater
Raja Ampat sous l'eau ©SeaCrush

 

 

Elle enchaîne naturellement sur les destinations offertes sur la plateforme : "Il y a des sites où les courants se rencontrent et attirent du "gros" comme l’île Socorro au Mexique, connue pour ses raies mantas océaniques, ou encore l’île Cocos au Costa Rica ou les Galapagos, offrant des bancs de requins marteaux. Il y aussi la Polynésie Française où la reproduction des mérous attire des centaines de requins chaque année. Un spectacle extraordinaire que Laurent Ballesta a de nombreuses fois documenté", ajoute-t-elle.

 

 

seacrush_jardins_reine_cuba
Jardins de la Reine Cuba ©David Gross

 

 

Puis elle parle des Jardins de la Reine à Cuba ou encore de Misool en Indonésie, des destinations aux récifs immaculés et adaptées aux plongeurs de tous niveaux. "Nous proposons aussi des destinations plus confidentielles qui montent, comme le Mozambique, la Birmanie ou encore Raja Ampat en Indonésie. Sur ces destinations que nous avons bien sillonnées, nous avons cherché les meilleurs partenaires locaux tout en ayant un budget serré en tête, et cela plaît beaucoup aux baroudeurs", poursuit Isabelle.

 


Plonger en soutenant des actions positives pour les océans

 

Tous les partenaires de la plateforme agissent pour protéger leur terrain de jeu : les plus beaux fonds marins. Avec SeaCrush, on plonge pour se faire plaisir et on peut aussi se rendre utile. "Nous avons sélectionné nos partenaires pour leur implication dans le tourisme durable et la protection de l’environnement marin", précise Isabelle.

 

seacrush_megafauna_foundation
Marine Megafauna Foundation ©Marine Megafauna Foundation

 

 

Elle donne l’exemple du partenariat de la start-up avec la Fondation Marine Megafauna à Tofo au Mozambique. Les plongeurs peuvent suivre les activités de la fondation spécialisée dans la protection des raies mantas et des requins-baleines. Ils peuvent aussi découvrir comment la fondation implique la communauté locale, adultes et enfants, dans la protection des océans.

 

"À Raja Ampat en Indonésie, on travaille avec un éco-resort qui non seulement emmène nos clients sur les plus beaux sites, mais reconstruit aussi le récif corallien de leur île. Nos clients, s’ils le souhaitent, peuvent participer et ainsi allier l’utile à l’agréable", enchaîne Isabelle.

 

seacrush_desktop_and_mobile

 

 

 

Les plongeurs se recommandent, comme sur LinkedIn

 

Autre particularité de SeaCrush : son principe de plongeurs cooptés. "On a créé un réseau social pour plongeurs respectueux des récifs. Un peu comme sur LinkedIn, les plongeurs créent un profil, leur CV de plongée, et se font évaluer par leurs pairs sur leur respect de la vie marine. On a mis en place ce système car on a envie de promouvoir les bonnes pratiques sous l’eau", explique Isabelle.

 

 

seacrush_website
©SeaCrush.com

 

 

"En effet, une étude de Green Fins pour l’ONU a montré que jusqu’à 70 % des plongeurs entraient en contact avec les récifs coralliens. Etant spécialisés sur les plus belles destinations, nous avions envie de les protéger en y envoyant uniquement des plongeurs respectueux, validés par leurs pairs", explique Isabelle, inspirée par la fameuse citation de Jacques Cousteau :

 

"Sous l’eau nous sommes des invités"

 

seacrush_plongeuse
Plongeuse respectueuse des récifs ©SeaCrush

 

 

 

Ce réseau, une innovation dans le monde de la plongée, attire des plongeurs plutôt expérimentés de toutes nationalités. Isabelle conclut : "Ils sont exigeants, beaucoup recherchent les meilleurs clubs, éco-resorts ou liveaboards et souhaitent qu’on les surprenne avec des idées d’itinéraires. Nous innovons en permanence sur SeaCrush et mettons à leur disposition des guides de voyage couvrant non seulement les meilleurs spots de plongée, mais aussi des idées de découvertes à faire sur terre". À vos palmes !

 


 

-----------------------------------------------------------------À lire aussi----------------------------------------------------------------

 

Voyages & plongée : découvrir l’envers du monde…


Les Parcs naturels marins, une protection concrète pour nos océans


L'homme qui voulait sauver les océans