Tourisme durable

Minorque, l'anti Ibiza

09 Septembre 2019 - Culture / Histoire / Nature / Patrimoine

À l'ombre de ses deux grandes sœurs, Majorque et Ibiza, la plus sauvage des îles Baléares, n'a rien à leur envier. Pas moins de 250 criques et plages découpent la côte de Minorque classée Réserve de la biosphère. Un microcosme à découvrir en mode « slow ».

 

espagne_minorque_anti_ibiza
On ne compte pas moins de 250 criques et plages sur Minorque

 

 

De loin, on dirait un gros tas de pierre. De près on est intrigué. Pourquoi ces tours circulaires de 5 mètres de haut surgissent-elles en plein champ ? Montserrat archéologue, et conférencière au musée de Minorque, décode ces constructions :

 

« Les talayots ont plus de 3000 ans, ils servaient à la fois de tours de surveillance et de lieux de culte.        On en compte 300 sur l'île. »

 

espagne_minorque_anti_ibiza
Il y a 3000 ans, les Talayots servaient de tours de guet et de lieu de culte. Il y en aurait 300 sur l'île

 

 

Vestiges de cette époque, on découvre aussi à côté des taula, ces pierres géantes posées en T, entourées d'un cercle muré. Ne pas manquer Trepuco, le plus grand village talayotique avec sa tour de 26 mètres de diamètre et son taula de 4 mètres. L'île a déposé un dossier pour l'inscription au patrimoine mondial de UNESCO « Talayots, paysage culturel de la préhistoire ». Elle le mérite amplement.

 

espagne_minorque_anti_ibiza
Il y aurait 40 000 km de murets sur Minorque

 

 

Entre les murets

 

40 000 km, c'est le tour de la planète par l'équateur. C'est aussi la distance parcourue par les murets de pierres sèches sur Minorque. Ils constituent un gigantesque quadrillage qui encercle les parcelles, les villages et bordent les routes. Décidément, l'empilement des pierres est une passion locale. Mais à vrai dire, ils n'ont pas le choix explique Fréderique Mahieu dont le métier est de monter des murets : « Les pierres sont partout dans la terre. Au 18ème siècle. avec le boom agricole, il a fallu enlever ces cailloux pour labourer, faire des enclos et des refuges pour le bétail pour qu'il ne cuise pas au soleil. » Ici les Baléares semblent avoir oublié les touristes pour rester une terre rurale.

 

espagne_minorque_anti_ibiza
Le sentier de 185 km autour de l'île s'emprunte à cheval, à pied ou à vélo

 

 

Le chemin des chevaux

 

Il est un sentier qui s'étire sur 185 km en faisant tout le tour de l'île. On peut l'emprunter à pied, à VTT ou à cheval bien sûr, pour rester fidèle au nom de Cami de Cavalls. À l'origine ce sentier reliait l'ensemble des tours de surveillance et permettaient de déployer les troupes défensives à cheval. Laissé à l'abandon, le gouvernement minorquin l'a restauré en 2011. À San Bou, au bord du chemin aujourd'hui balisé, Jemma a ouvert une ferme équestre pour remettre sur pied les chevaux maltraités ou destinés à l'abattoir. Avec ses 40 chevaux qui ont l'air franchement heureux, elle propose aujourd'hui des balades qui débouchent sur la plage de San Bou, la plus longue de Minorque. Magique.

 

 

espagne_minorque_anti_ibiza

 

 

 

Chambres avec goût

 

Dans le nord de l'île, l'Irlande des Baléares mérite son nom avec ses collines verdoyantes et ses falaises qui se jettent dans la mer. C'est dans ce lieu retiré que Paqui et son mari ont travaillé 7 ans sans répit pour transformer une ancienne ferme en hôtel de charme abritant 12 chambres. Paqui est aux fourneaux quand ses 2 fils Juan et Jiron ont gardé un pied dans l'agriculture pour fabriquer le must local : le queso de Mahon, à savoir le fromage de Mahon. Une forme presque carrée, avec les bords arrondis et une couleur oranger, leurs fromages se vendent comme des petits pains à peine sortis de la cave d'affinage. En le dégustant, on comprend pourquoi. Le vent amène le sel de la mer qui leur donne ce petit goût qu'on ne trouve nulle part ailleurs.

Plus d'information sur : www.menorca.es

 

espagne_minorque_anti_ibiza
Son vives, cette ancienne finca transformée en chambre d'hôtes, fabrique le fromage de Mahon

 

 

--------------------------------------------------------------- À lire aussi ----------------------------------------------------------------

 

Majorque, la belle des Baléares !


Canaries, au-delà des plages