Actualité

Le Kosovo par monts et par vaux

17 Juillet 2020 - Culture / Histoire / Patrimoine

La réputation du Kosovo n'est plus à faire. Les journaux s'en sont chargés. Mafia, guerre ethnique, trafics de tout genre et tout calibre... Il faut pourtant faire l'effort de jeter derrière le talus sa besace de préjugés et d'idées reçues pour partir dénicher les pépites longtemps ensevelies d'un pays surprenant.

 

 

kosovo_1_monastere
Le monastère orthodoxe de Pec est blotti dans les gorges de la Rugova ©Christophe Migeon

 

 

Le monastère orthodoxe de Peć, à la sortie des gorges de la Rugova, celui de Deçani, blotti un peu plus au sud dans la vallée de la Bistrica et bien d'autres augustes sites religieux au Kosovo continuent d'occuper une place à part dans le cœur des Serbes. Cette chaîne de communautés est supposée avoir été le centre spirituel de la Serbie du XIème au XVème siècle. Sur les vertes pelouses de Visoki Deçani, on croise des moines.

 

 

kosovo_2_patriarcat
Le Patriarcat de Pec (en serbe) ou Pejë (en albanais) dans l'ouest du pays a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2006 ©Christophe Migeon

 

 

kosovo_monastere_visoki_decani
Monastère de Vikosi Deçani au Kosovo ©AdobeStock

 

Le père Peter, genre de Robert de Niro des Balkans affublé d'une barbe de monarque, a rejoint cette petite communauté de trente moines, qui à ses tout débuts en 1335 en comptait plus d'une centaine, avant de dégringoler à deux ou trois membres pendant la période ottomane puis communiste. Avec une contenance sévère et digne, il raconte les péripéties de Visoki Deçani, tour à tour musée puis espace de jeux avec piscine et terrains de foot, avant de retrouver sa vocation première et d'être classé patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

 

 

Comme dans les steppes d'Asie centrale

 

kosovo_3_steppes
Les steppes de l'ouest du massif de Shar ne sont pas sans évoquer la Mongolie ©Christophe Migeon

 

 

Tout au sud du pays, dans le parc national des monts Sar, grand espace transfrontalier entre le Kosovo, l'Albanie et la Macédoine, la nature et le sauvage écrasent de leur majesté ces méprisables asticotages ethniques.

Ici, les ours bruns restent discrets quant à leur confession, les lynx ne se réclament que des Balkans et les loups font claquer leurs mâchoires aussi bien aux fesses des chamois chrétiens que des marmottes musulmanes.

 

 

kosovo_parc_national_sar
Parc national des monts Sar, grand espace transfrontalier entre le Kosovo, l'Albanie et la Macédoine ©Wikiwand

 

Le village de Restelica abrite bien un nid de maisons en ruines, mais la guerre ou les vendettas n'y sont pour rien. Une avalanche les a détruites l'an dernier.

 

kosovo_4_village
Restelica, un village de montagne dans le sud du Kosovo ©Christophe Migeon

 

 

Sous la coupole d'un bleu pur et blessant, un pâle soleil attiédit des mamelons poudrés de frimas qui ne sont pas sans dégager un entêtant parfum de steppe d'Asie centrale. En lieu et place d'une horde rugissante de cavaliers mongols, le randonneur ne surprend que des hardes de chamois sagement occupés à tondre la pelouse. Le sévère exode rural qui a frappé ces dernières années les villages alentour, a aussi vidé les prairies de leurs gigantesques essaims de moutons.

 

 

kosovo_5_marchand
Marchand de raisins sur le bord de la route ©Christophe Migeon

 

 

Quelques chevaux broutent au loin. Des scarabées aux élytres luisants comme du métal fondu arpentent la piste de terre sur leurs longues pattes en route pour un grand nulle part. Les collines saisies par un froid aux lames de cristal semblent rouler à l'infini. Encore quelques mois de marche et nous devrions être en vue des faubourgs d'Oulan Bator...

 

 

chrOnologie du kosovo
 

> De 1459 à 1913 : occupation ottomane du territoire

> De 1945 à 2008 : province yougoslave

> 1989 : Milošević met fin à l'autonomie de la province

> 1989-1998 : harcèlement des populations albanophones par les troupes serbes

> 1998 : plus d'un million de Kosovars trouvent refuge en Albanie, Monténégro et Macédoine

> Mars à juin 1999 : bombardements de la Serbie par l'OTAN

> 2008 : le Kosovo déclare son indépendance. Il est reconnu par 99 pays

> 2013 : dégel des relations avec l'ancien ennemi. L'entrée dans l'UE est soumise à une normalisation bilatérale des relations entre le Kosovo et la Serbie

 

 


À lire aussi


 

Les parcs nationaux de Mongolie choisissent la voie de l'écotourisme

Mongolie, sur la glace du Khövsgöl

La Roumanie, ses légendes, sa nature et son delta