À (re)découvrir

L'Argentine du Nord et ses paysages hauts en couleurs

07 Octobre 2021 - Culture

L'Argentine est le huitième plus grand pays au monde. Donc à moins d'avoir un mois devant soi ou de vouloir picorer des paysages à couper le souffle, il est bon de privilégier une région pour l'apprécier davantage. C'est pourquoi nous allons prendre la direction du Nord vers Salta.

 

L'arrivée à Buenos Aires fait du bien au moral tant l'ambiance est festive entre les enceintes qui distillent du tango à tout va et l'odeur de bonne viande grillée qui vous invite à manger à toute heure. Il y a quarante-huit quartiers, dits barrios, mais les incontournables sont ceux de la Boca et Puerto Madero, populaires et portuaires, San Telmo et Montserra, plus touristiques et bohèmes, et pour ceux qui recherchent plutôt du calme, les quartiers résidentiels de Belgrano, et Palermo, la zone branchée.

 

Mais quitte à voir de la couleur et sentir le poumon de la ville à travers la passion du football, direction la Boca ! Premier quartier habité par les immigrants italiens, espagnols et français, la journée est joyeusement animée mais la nuit, mieux vaut se faire accompagner. Ici les graffitis à l'effigie du héros Maradona côtoient les couleurs vives des maisons coloniales tandis que dans la rue, les danseurs de tango prennent plaisir à se mouvoir devant les passants aux yeux écarquillés. Il y a toujours quelque chose à voir ou à acheter entre deux bonnes empanadas, ces chaussons fourrés à la viande ou au fromage qui se dégustent sans compter.

 

 

argentine_1_buenos_aires_boca
Le quartier populaire de la Boca à Buenos Aires avec ses maisons de couleurs vives ©OlivierCaillaud

 

 

Un spectacle à ciel ouvert comme les aiment les Argentins. Et la transition est toute trouvée pour passer des maisons bariolées à la montagne aux sept couleurs à Purmamarca, à plusieurs heures de voyage en bus, mais la beauté des lieux vaut largement la durée du trajet. Certains disent que c'est un miracle de la nature tandis que d'autres évoquent un mariage idéal entre minéraux. Toujours est-il qu'il est bon de se reposer devant cette toile géologique aux reflets ocre, rouge, vert-gris et violet. Bienvenue dans la vallée des peintres où la cerise sur le gâteau est de profiter du luxe colonial espagnol dans les hôtels du coin avec un bon verre de vin car ici la vigne est reine.

 

 

argentine_2_purmamarca_montagne
La montagne aux sept couleurs à Purmamarca ©OlivierCaillaud

 

 

Les couleurs attisent le regard et celui-ci est maintenant rivé vers un endroit encore plus loin et plus haut, là où seuls quelques aventuriers osent tester leur monture, qu'elles soient à deux ou quatre roues voire à quatre pattes : le Col Abra del Acay sur la célèbre route 40 qui traverse toute l'Amérique du Sud. Avant de partir à l'assaut de la route carrossable la plus haute de ce continent, l'achat de feuilles de coca est indiqué pour gérer au mieux l'altitude car la route culmine à 4 859 mètres ! Les lamas sauvages aux toisons colorées par le soleil accompagnent la lente montée vers la cime qui se dessine entre le ciel d'un bleu d'une pureté sans égale et des buissons touffus et jaunis qui donnent à ce décor un air du bout du monde.


 

 

argentine_3_col_abra_del_acay
Route sinueuse au col Abra del Acay qui culmine à 4 859 mètres ©OlivierCaillaud

 

 

Qui a osé dire que le blanc n'était pas une couleur voire n'avait pas de saveur ? Sûrement pas les flamands roses qui aiment à se poser sur ce grand lac salé, Las Salinas Grandes, toujours situé dans la province de Salta à 3 550 mètres d'altitude. Cette région révèle décidément des phénomènes de la nature qui donnent aux yeux l'occasion de se frotter pour mieux y croire. Il est aussi préférable de changer sa boule de coca et d'en mâcher une nouvelle car le mal des montagnes peut faire tourner la tête, même si là, le sol est plat. Horizontal jusqu'à l'horizon et blanc immaculé. 120 kilomètres carrés recouverts de sel, un vrai trésor que des machines spécialisées découpent, lavent et rendent comestible pour assaisonner les assiettes du monde entier.

 

 

argentine_4_lac_salinas_grandes
Las Salinas Grandes, un lac salé de toute beauté à 3 550 mètres d'altitude ©OlivierCaillaud

 

 

Après toutes ces merveilles colorées, il est temps de redescendre vers Salta, la grande ville de cette région qui est aussi une belle ambassadrice, avec ses monuments à la chaux peints de couleurs vives. Que d'émotions à chaque virage, les paysages sont juste inimaginables et pourtant ils sont bien réels… comme cette rencontre improbable à presque 4 000 mètres d'altitude, au milieu de nulle part, qui a donné un soupçon d'âme à cette aventure : une vieille dame dans une petite cabane au bord de la route 40, accompagnée de son lama et ses chèvres, encore une peinture surréaliste et teintée de gaieté.

 

 

argentine_5_lama
Vieille dame vivant seule avec son lama à 4 000 mètres d'altitude ©OlivierCaillaud