Actualité

La Thrace, cette région méconnue de Grèce

29 Janvier 2021 - Culture / Patrimoine

Loin des Cyclades ou du Péloponnèse, la Macédoine-Orientale-et-Thrace est un territoire situé au nord de la mer Egée. De Kavala à Thassos, en passant par Xanthi et les villages pomaques construits sur les contreforts du Mont Rhodope, nous vous emmenons à la rencontre d’une Grèce méconnue, loin des sentiers battus.

 

Kavala, porte d’entrée de la Thrace
 

C’est par Kavala en Macédoine orientale que notre voyage débute. Cette ville portuaire qui desservait autrefois les villes antiques de Philippes et Amphipolis prit son essor au XVIIIème siècle grâce à la culture du tabac. C’est dans le quartier ottoman de Panagia qu’il faut flâner pour remonter le temps. À travers le dédale de ses ruelles, on rejoint la citadelle qui offre une vue imprenable sur le majestueux aqueduc de Kamares, construit en 1552 par Soliman le Magnifique, et sur Thassos, l’île la plus proche des côtes. En redescendant à travers les rues pavées, les jolies maisons à encorbellement, dont celle de Méhémet-Ali, un Albanais né à Kavala en 1769 et devenu plus tard vice-roi d’Égypte, nous plongent tout droit dans un univers oriental.

 

grece_thrace_1_kavala
La ville de Kavala


 

Thassos, l’île émeraude
 

Du port, nous embarquons vers Thassos, une île située à seulement 5 kilomètres des côtes de la Thrace. Ses collines habillées de pins, d’oliviers, de platanes et de châtaigniers plongent dans ses eaux turquoise et lui valent son surnom d’île émeraude. On y vient pour les vestiges antiques de Limenas, le monastère Archangelos ou ses villages de montagne qui nous immergent dans un autre temps et dans lesquels il est agréable de flâner. Ce sont surtout ses criques, ses plages de sable blanc, ses lumières du matin sur le mont Athos et ses couchers de soleil à l’ouest qui nous ensorcellent. Il y a aussi le goût prononcé et la douceur de la texture de son miel de pin qui éveillent nos papilles.

 

 

grece_thrace_2_thassos
L'île de Thassos à 5 kilomètres des côtes de la Thrace


 

Xanthi et les villages pomaques
 

De retour sur le continent, nous prenons la route vers le nord pour visiter Xanthi. Située sur les contreforts du mont Rhodope, aux confins de la Bulgarie, la Turquie et la Grèce, c’est un voyage aux portes de l’Orient qui nous attend. La vieille ville, avec ses bâtisses de style ottoman, néoclassique et Art déco parfois un peu délabrées, est le témoin du passé florissant du tabac dans cette région qui passa dans les mains des Ottomans, des Turcs, des Bulgares et enfin des Grecs en 1945. La libération et l’arrivée de l’American blend mit fin aux cultures du tabac et la ville perdit de son opulence. Aujourd’hui Xanthi tente de renaître. Le tourisme l’y aidera peut-être.

 

grece_thrace_3_xanthi
La vieille ville de Xanthi


 

C’est plus au nord, non loin de la Bulgarie, que l’inattendu surgit. Dans des villages de montagne reculés vivent quasi en autarcie les Pomaques, un peuple tzigane de langue slave, de religion musulmane et de passeport grec. Ici le muezzin chante, les hommes sirotent un café en terrasse, les femmes sont voilées et les airs de musique sont orientaux. Peu de touristes s’y aventurent, alors on s’excuserait presque de venir les déranger et faire nos curieux. Pourtant ce sont des sourires chaleureux et des regards étonnés qui nous accueillent.

 

grece_thrace_4_village
Villages de montagne où vivent les Pomaques 


 

La vie est douce en Macédoine-orientale-et-Thrace. Dans cette région où seuls les curieux s’aventurent, on ne peut trouver que de bonnes surprises. Celles d’un premier regard, sans air de déjà-vu.

 


À lire aussi