À (re)découvrir

La Suisse à bicyclette

28 Août 2021 - Culture / Nature

La Suisse offre des paysages exceptionnels et des attractions touristiques très proches les unes des autres compte-tenu de sa taille. Afin de faciliter leurs découvertes, à l’instar des grandes routes mythiques, la Suisse a désormais son “Grand Tour de Suisse”. 


Il est possible de le parcourir en voiture, en moto et même en vélo. Alors pour rester dans les thématiques actuelles du slow tourisme et du tourisme durable, optez pour la bicyclette.


 

suisse_1_tunnel
Cycliste dans le tunnel ©OlivierCaillaud

 

 

La Suisse cherche à promouvoir ses régions à travers le vélo et propose pas moins de mille deux cents kilomètres de pistes cyclables balisées avec toutes les infrastructures adaptées. Un régal pour les amateurs. De plus, il est possible de se déplacer en transports en commun avec votre petite reine, les bus comme les trains acceptent votre compagnon de route. Facile la Suisse en vélo !

 

Le plan de route peut se faire sur l’application gratuite “Suisse Mobile”, qui promeut et coordonne l’ensemble des itinéraires à vélo. Vous voilà partis à l’assaut des espaces verts du pays de Heidi. Et nul besoin d’être un champion, il y en a pour tous les niveaux.

 

suisse_2_tandem
Un couple sur leur joli tandem ©OlivierCaillaud


 

Direction la région montagneuse de Gstaad, dans l’Oberland bernois, pour chauffer les mollets. Cette très belle région se prête idéalement à la pratique cycliste car elle est dotée d’une multitude de petites routes en très bon état et peu fréquentées par les automobilistes. Bienvenue dans la Suisse idyllique, avec lacs et étangs d’altitude, cascades, cimes enneigées, prairies fleuries où paissent de généreuses vaches à clochettes. Un décor à la limite de la perfection qui défile doucement au rythme des coups de pédales, un pur bonheur.

 

suisse_3_gstaad
Groupe de cyclistes dans la région de Gstaad ©OlivierCaillaud

 


Certes quelques ascensions font palpiter le cœur mais quelle récompense une fois arrivé au sommet du col du Pillon ou de celui des Moses. Ils avoisinent chacun les mille cinq cents mètres. Pour les moins sportifs, il est possible de louer des vélos électriques dans l’un des deux cents points de location.

 


Les chalets en bois sont de vraies cartes postales mais pour dormir, testez les Suisses Bike Hotels conçus pour les adeptes du cyclotourisme avec un local sécurisé, des outils pour réparer la monture et même des paniers repas avec de précieux conseils pour la route. Ces établissements labellisés sont déjà près d’une centaine et constituent de véritables pépites pour encore mieux apprécier ce pays à deux roues.

 

suisse_4_cloches
Belle collection de grosses cloches de vaches laitières ©OlivierCaillaud


 

Autre région, l’Emmental, avec cette fois un joli panorama sur les Alpes pour un bon compromis entre effort et réconfort. Ainsi, après les routes sinueuses au milieu d’une nature préservée et bucolique, un arrêt s’impose au village d’Affoltern pour une dégustation gourmande à la fromagerie. Là aussi le réseau des petites routes est très dense et les voitures rares au contraire des nombreux châteaux qui témoignent d’un passé médiéval riche et prospère. Les fermes, visibles tout au long de ce parcours, n’ont rien à envier à la taille des forteresses et les vaches laitières donnent envie de faire le plein de chocolat. À Berne, par exemple, l’étape finale de cette boucle.

 

suisse_5_berne
Jolie vue depuis la Tour de l'Horloge à Berne ©OlivierCaillaud


 

La célèbre Tour de l’Horloge y est pile à l’heure et c’est le moment de remercier les autorités du tourisme local pour cette belle initiative vélocipède qui contribue à la préservation de la nature, du patrimoine et de la santé des touristes en quête d’aventures écologiques.

 

suisse_6_cyclotouristes
Cyclotouristes dans un décor de toute beauté ©OlivierCaillaud