Tourisme durable

La Corée, un pays très coloré

28 Septembre 2021 - Art / Culture / Patrimoine

La Corée, un pays unique et divisé, une langue à l'écriture ronde et symbolique, une population avec un pied dans le passé et l'autre dans le high-tech, une nourriture épicée servie avec un sourire doux et curieux, des pistes de ski dominant des plages de sable blanc... ce pays est fascinant.

 

Mais dans ce coin du monde où le touriste français n'est pas encore légion, il est nécessaire d'avoir quelques recommandations pour mieux l'appréhender.


 

coree_1_tour_lotte
La tour de Lotte ©olivertrips

 

 

L'arrivée à l'aéroport de Séoul plante le décor imposant d'une mégapole ultramoderne où l'humain devient fourmi du haut de la tour Lotte qui culmine à 555 mètres. Mais en y regardant de plus près, la fourmilière est accueillante avec ses couleurs et cette fantaisie fière de montrer sa différence aux “cousins” du nord. Alors quoi de plus naturel que d'enfiler le Hanbok, ce joli costume traditionnel pour visiter le palais de Gyeongbok et les ruelles anciennes du village de Hanoks de Bukchon. Imaginez-vous visiter le château de Versailles vêtu à la mode Louis XIV. Même les jeunes Coréens se prêtent au jeu !

 

 

coree_2_gyeongbokgung
La bonne idée que de revêtir le Hanbok, costume traditionnel, pour visiter le magnifique palais de Gyeongbok, histoire d'en faire partie ©olivertrips

 

 

La jeunesse locale aime bien casser les codes et le meilleur endroit est le quartier de Hongdae pour admirer les danseurs de Kpop, cette culture musicale née ici et qui connaît un succès international grâce à un son et une gestuelle très rythmés, à l'image des quartiers nocturnes de la ville. Et pour ceux qui veulent pousser encore plus loin leurs découvertes de cette identité très forte mais dans un lieu plus calme, le Musée d'art moderne de Séoul est un incontournable, même si mon coup de cœur va sans hésitation pour le Museum San, un chef d'œuvre autant par son architecture que par son contenu et qui vaut le détour par la ville de Wonju, à cent dix kilomètres de la capitale.

 

 

coree_3_hansol_san_museum
Hansol San Museum of Art à Wonju ©olivertrips

 

 

Cap sur la province de Gyeongsando, pour un changement de costume et d'époque. Le moment est venu de vivre le quotidien de moines bouddhistes du temple Golgusa. En effet, même si cette religion a longtemps été mise à rude épreuve par les différents gouvernants du pays, le bouddhisme aujourd'hui relève la tête avec de magnifiques temples, des fêtes populaires et un engouement grandissant par les Coréens comme les touristes. Ainsi vivre un séjour immersif dans un temple appelé “templestay” est une expérience authentique. Il faut accepter de se lever très tôt mais en contrepartie, votre bagage spirituel sera au top avec au programme des séances de méditation, tir à l'arc, art martial et chant du soir… du bien-être à l'état pur.

 

 

coree_4_temple_golgusa
Temple Golgusa ©olivertrips

 

 

Après la nourriture spirituelle, direction Busan, seconde plus grande ville où le marché aux poissons de Jagalchi est le plus grand du pays, un régal pour les papilles et les pupilles. Les recettes sont innombrables car la cuisine est ici un art à part entière comme dans beaucoup de pays asiatiques. Mais si l'envie se porte sur la viande, apprenez à concocter un parfait bulgogo, le célèbre barbecue coréen !

 

 

coree_5_enfant
Garçon devant les anguilles ©olivertrips

 

 

Histoire de bien digérer et finir en beauté cette découverte, il faut tester les fameux spas qui sont une institution en Corée, les Jjimjilbang, des bains thermaux qui boostent le corps et l'esprit pour les mois venir.

 

La Corée est un pays qui a tous les atouts pour attirer une clientèle avide de nouvelles sensations, avec des rencontres atypiques, une pincée de plats épicés, un environnement à la fois naturel et futuriste et toujours une bienveillance envers les étrangers. Une destination qui travaille avec motivation pour devenir un incontournable du paysage touristique tout en respectant les valeurs du moment comme l'écologie, les minorités et le partage. Une très belle découverte à épingler sur l'agenda.