La destination
Japon,
la floraison des cerisiers

 
Au Japon, le début du printemps est synonyme de hanami, littéralement « regarder les fleurs ». En effet, c’est à cette période que fleurissent les cerisiers japonais, les sakura,  et c’est une tradition de s’arrêter pour en admirer la beauté. C’est pour beaucoup la meilleure saison pour une excursion nipponne, le pays entier vivant au rythme de la floraison des arbres. Suivez-nous pour tout savoir de cet événement qui rythme la vie japonaise.
 
 

L’origine de la célébration

 

 
La pratique du Hanami est vieille de plusieurs siècles. En effet, c’est durant la période Nara, au VIIIe siècle, que cette coutume est apparue. A l’époque, la floraison des pruniers correspondait à la période de plantation du riz. Les paysans déposaient donc des offrandes de nourriture et de saké au pied des arbres pour les divinités qui y habitaient, dans l’espoir d’obtenir de bonnes récoltes. Durant la période Heian, les pruniers furent remplacés par les cerisiers.
 
 
 
 
Cerisiers à Tokyo
Cerisiers à Tokyo © Benoit Cappronnier

 

 

 
C’est l’empereur Saga, au IXème siècle, qui a adapté à la cour impériale de Kyoto cette coutume pour en faire la fête de la contemplation des fleurs. À cette occasion, des mets raffinés et du saké étaient dégustés sous les branches des cerisiers en fleurs, et des poèmes étaient écrits pour louer la beauté éphémère des fleurs, métaphore de la vie elle-même.
 
 
Initialement limitée à l’élite de la cour impériale, la coutume a ensuite été adoptée par les samouraïs, puis, à partir de la période Edo, par le peuple. Le hanami est devenu une tradition nationale à partir du XVIIème siècle.
 
 
 
 

Hanami de nos jours

 
 
 
Aujourd’hui, c’est en famille ou entre amis que les Japonais partent pique-niquer sous les arbres, une célébration souvent très alcoolisée pendant laquelle les barrières tombent, et un moment important pour resserrer les liens sociaux. Généralement, ce sont les plus jeunes du groupe qui arrivent les premiers, tôt le matin, pour déposer la grande bâche en plastique  et réserver l’emplacement, en attendant l’arrivée des plus anciens.
 
 
 
 
pique-nique à Tokyo
Pique-nique à Tokyo © Benoit Cappronnier
 
 
 
En dehors des pique-niques, les Japonais se pressent pour photographier sous toutes les coutures les fragiles fleurs et il n’est pas rare de voir de vrais rassemblements de photographes sous les arbres, munis de grosses caméras ou de simples téléphones. Les moments les plus appréciés sont kaika, l’apparition des premières fleurs, et mankai, qui correspond au pic de floraison.
 
 
 
Des bulletins météo télévisés diffusent des cartes qui permettent de suivre l’évolution de la vague florale à travers le pays, les sakuras ne fleurissant pas en même temps à travers le Japon et la période totale de floraison s’étalant sur un mois, entre mi-mars et mi-avril. Il est donc indispensable de bien se renseigner pour savoir quand la floraison aura lieu là où l’on souhaite se rendre, sachant qu’elle dure ensuite une semaine. Vous trouverez aussi des sites internet et des applications mobiles avec ces informations. 
 
 
 
 

Les meilleurs endroits pour admirer les cerisiers

 

 
Chaque ville, chaque région et même dans les grandes villes, chaque quartier possède sa promenade sous les cerisiers. Toutefois, il existe des endroits particulièrement réputés. En voici quelques-uns.
 
 
À Tokyo, Les parcs de Shinjuku, Ueno et Asukayama sont des endroits très prisés, ainsi que le parc Sumida au bord de la rivière près d’Asakusa, ou le jardin botanique de Koishiwaka où l’on peut admirer différentes variétés de cerisiers. Chidorigafuchi, près du palais impérial, offre une occasion d’admirer les arbres en naviguant sur des barques. 
 
 
 
 
Myajima
Myajima © Benoit Cappronnier

 

 
 
À Kyoto, le parc de Maruyama héberge un immense cerisier pleureur illuminé la nuit. Les autres endroits prisés sont (entre autres) le chemin des philosophes sur le bord du canal entre le Pavillon d’argent et le temple Nanzenji, le sanctuaire Heian avec ses nombreux cerisiers pleureurs au bord de l’étang, le sanctuaire de Hirano qui abrite de nombreuses variétés de cerisiers illuminés la nuit, ou le canal Okazaki, près du sanctuaire Heian pour ses promenades en bateau sous les arbres.
 
 
Dans la préfecture de Nara, le mont Yoshino est depuis des siècles l’un des endroits préférés des Japonais, avec plus de 30 000 cerisiers couvrant la montagne. Lors de votre séjour au Japon, si vous souhaitez pratiquer le Hanami, n’hésitez pas à vous promener dans les parcs en ville ou en dehors, et à aller visiter les temples. N’importe quel arbre, même isolé en ville, est l’occasion d’observer ce rituel et muni de votre plus beau sourire, vous serez sûrement invité à vous joindre à un groupe pour partager leur repas ou un simple verre. Mais attention, dans les endroits les plus courus, la foule peut être importante et il convient d’arriver tôt pour réserver sa place si vous souhaitez organiser votre propre pique-nique. 
 
 
 
à VOS PAPILLES
 
Bento au Japon

Pour votre pique-nique sous les arbres, pourquoi ne pas emporter un bento, gamelle cloisonnée ou l’on peut trouver sushis, makis, légumes, plats cuisinées et même des huîtres !

Facile à emporter et contenant des aliments variés, c’est l’équivalent du sandwich de nos contrées !
 

 

 
Par Benoit Cappronnier

Toutes nos destinations

Afrique du Sud
Le Cap,
à la pointe de l'Afrique
Afrique du Sud
Le Parc Kruger,
à la rencontre de l’arche de Noé africaine
Australie
Les Flinders Ranges,
à la rencontre du bush australien
Bénin
Bénin : rencontre avec l’Afrique authentique
Birmanie
Myanmar,
au pays des temples d’or
Brésil
Le Nordeste,
À la découverte du littoral brésilien
Burkina Faso
Burkina Faso, au pays des hommes intègres
Canada
Canada, cap à l'Ouest
Canada
Québec,
la Belle Province
Chine
Chine,
sur la Route de la Soie
Chine
Hua Shan,
le sentier de randonnée le plus dangereux du monde
Colombie
Carthagène,
la perle des Caraïbes
Équateur
Équateur,
la pépite sud-américaine
Espagne
Canaries
Au-delà des plages
Espagne
L’Andalousie,
au cœur de la belle Ibérique
Espagne
Majorque,
la belle des Baléares !
États-Unis
États-Unis
La Floride
cap vers le Sud
États-Unis
Éthiopie
Éthiopie, à la découverte des trésors de l’Abyssinie
Éthiopie
Éthiopie,
dans l’enfer du Danakil
France
Marseille et ses calanques
France
Corse,
cap sur l’Île de Beauté
France
L'île de Ré,
entre terre et mer
France
La Réunion,
l’île aux trésors...
France
Musées insolites et méconnus de Paris
France
Paris,
à la découverte des passages couverts
France
Paris, capitale verte
France
Polynésie française,
au cœur du rêve
France
Sur la piste des Impressionnistes
Grèce
Grèce,
au fil des îles
Grèce
La Crète,
entre mythe et réalité !
Guyane
Guyane : bienvenue en Amazonie française !
Inde
Le Karnataka,
la perle méconnue de l’Inde
Inde
Le Tamil Nadu,
au pays des temples multicolores
Indonésie
Bali,
l'île des Dieux
Iran
Iran, à la découverte de la Perse millénaire
Islande
Islande,
terre de glace et de feu
Israël
Jérusalem,
voyage au coeur des religions
Italie
De Pompéi à la côte amalfitaine
Italie
Les grands lacs italiens
Italie
Les Pouilles, un secret bien gardé en Italie
Italie
Rome, voyage au cœur de l’Histoire
Italie
Venise
la Sérénissime
Laos
Laos, au "pays du million d’éléphants"
Macédoine
Macédoine du Nord
Madagascar
Malaisie
Penang
La perle cosmopolite de Malaisie
Népal
Népal,
entre stupas et montagne
Norvège
À la découverte de la côte de la Norvège
Nouvelle-Calédonie
La Nouvelle-Calédonie,
l’autre paradis français
Oman
Oman, au pays des mille et une nuits
Palestine
La Cisjordanie
le long du sentier d’Ibrahim
Pays-Bas
Amsterdam,
de vélos et d'eau !
Pérou
Pérou, au pays des Incas
Portugal
Les Açores,
la perle de l’Atlantique !
Portugal
Lisbonne, cap sur la saudade
Portugal
Madère, bienvenue sur l’île aux fleurs
Royaume-Uni
L'Écosse,
entre Lochs et châteaux
Russie
Saint-Pétersbourg,
la ville des tsars
Singapour
Singapour,
la ville du lion sirène
Suède
Stockholm, la belle Scandinave !
Suisse
La Suisse, un écrin montagneux
Taïwan
En route pour un voyage "Made in Taiwan"
Turquie
Istanbul,
au pays de Byzance