Actualité

Au large de Madagascar : Nosy Be et ses voisines

26 Juin 2020 - Biodiversité / Culture

Nosy Be, la petite île à côté de la très grande île de Madagascar. Si petite qu’elle aurait pu passer inaperçue, mais c’était sans compter sur ses délicieuses eaux turquoise, ses plages, sa faune et sa flore extravagantes. Nosy Be, la petite île qui dans ses parages en cache d’autres, encore plus petites, et dit-on encore plus belles. Pour se faire une opinion, il est temps de larguer les amarres pour accoster sur d’autres rivages. 

 

Nosy Komba est surnommée l'île aux Lémuriens
Nosy Komba est surnommée l'île aux Lémuriens ©ap


Nosy Komba

 
Nosy Komba est surnommée « l’île aux lémuriens » mais encore faut-il savoir desquels on parle ! C’est le problème avec les lémuriens... Il y a tant d’espèces, 102 au total dont beaucoup sont menacées d’extinction, que l’on a du mal à s’y retrouver entre le maki aussi appelé lémur catta, l’aye-aye, le grand hapalémur, le lémur vari-roux, le propithèque couronné, le chirogale à oreilles velues, le microcèbe de madame Berthe...
 
Sans compter qu’ils varient de taille, de forme et de couleur dans des proportions considérables parfois même au sein de la même espèce. Prenez le lémur noir, il n’est noir que lorsque c’est un mâle. La dame a beau s’appeler Noir comme son compagnon, elle est rousse... Allez comprendre !
 
 
nosy_be_nosy_komba
Nosy Komba ©AdobeStock
 
 
 
Nosy Tanikely
 
Le paradis s’appelle Nosy Tanikely, à seulement 5 miles nautiques de Nosy Komba. On l’atteint rapidement à bord d’une "coque" ainsi qu’on appelle un bateau de type hors-bord. Une toute petite île aux plages de sable blanc flottant au centre d’un lagon émeraude. Les agences de voyages l’ont surnommée à juste titre « l’Aquarium ». Il suffit de plonger la tête sous l’eau pour voir quantité de poissons bariolés - poissons-perroquets, poissons-papillons, poissons-clowns, poissons-anges…) -, en croiser d’autres qui le sont moins : barracudas, mérous, carangues...

 

Paysage de carte postale à Nosy Be
Paysage de carte postale à Nosy Tanikely ©ap

 

Bouche bée à Nosy Be

 
Retour sur la charmante Nosy Be si l’on évite Ambatoloaka, la station branchouille où se télescopent la misère sexuelle des vazahas (hommes blancs) à la retraite et la misère tout court des jeunes Malgaches.
 
Du sommet du mont Passot (326 m), alors que les derniers feux du soleil balayent l’océan Indien, je revois chacune de ces îles, les courbes volcaniques de Nosy Be, sa douzaine de lacs, ses palmiers en forme d’éventail — si joliment baptisés « arbres du voyageur ». Elle est retrouvée. Quoi ? La beauté.
 
 
nosy_be_plage
L'île de Nosy Be ©AdobeStock
 
 

Réserve naturelle de Lokobe

 

 

Avant de partir, ne manquez pas de faire un crochet par le Sud-Est de Nosy Be pour une promenade dans la dernière forêt primitive de l’île.

Oiseaux tropicaux, reptiles, lémuriens (encore eux !), plantes endémiques, arbres millénaires… Les 740 hectares de la réserve naturelle du Lokobe abritent la plupart des espèces de l’île. Un site naturel inoubliable.

 

 

 
nosy_be_reserve_naturelle_lokobe
Réserve naturelle de Lokobe ©AdobeStock

 

 
Plus d’infos : 
 
Office national du tourisme : www.madagascar-tourisme.com
 
 
 

À lire aussi