Tourisme durable

Les côtes françaises, un trésor préservé par le Conservatoire du littoral

17 Mai 2016 - Initiatives / Préservation

Voici maintenant quarante ans que le Conservatoire du littoral veille sur nos côtes et œuvre à sa protection. En effet, l'état du littoral dans les années 1970 inquiétait déjà les scientifiques et les autorités qui, face aux dégradations s'exerçant sur les espaces côtiers, ont décidé de la création de cet établissement public. Aujourd'hui, il joue un rôle essentiel dans la préservation de toute une biodiversité, et de l'environnement dans sa globalité.

 

L'acquisition de terrains : un intérêt pour l'homme comme pour la nature

 

Contrairement aux idées répandues, le réchauffement climatique n'est pas la cause principale de l'érosion des côtes françaises : en réalité, il ne s'agit que d'une goutte d'eau dans un vaste océan de phénomènes liés entre eux. Les chercheurs évoquent en effet les tempêtes, à répétition ou non, l'érosion naturelle, ainsi que l'urbanisation, qui grapille toujours davantage les côtes, souvent sans se soucier de porter atteinte à l'environnement, ou de faire encourir des risques aux habitants. Le drame de Xynthia en 2010, pour ne citer que lui, a rappelé à tous la nécessité de "bâtir intelligemment" sur les espaces côtiers sensibles, et de protéger ainsi les hommes comme la nature.

 

 

Littoral Pas-de-calais : 'Construites souvent trop près des côtes, de nombreuses habitations ne sont pas à l'abri des tempêtes et de leurs conséquences parfois désastreuses..."

 

 

Majoritairement acquéreur de zones en friches, qu'elles soient naturelles ou agricoles, le Conservatoire du littoral en devient propriétaire conjointement à des collectivités territoriales, des établissements publics ou des associations. La mise en gestion des sites protégés se fait de façon concertée : chaque zone acquise se transforme en bien commun, qui se doit d'être géré selon ses richesses culturelles, historiques et naturelles, dans le respect de son caractère et de son identité. Si le Conservatoire du littoral acquiert des terrains, ce n'est jamais dans l'objectif d'y interdire l'accès ou la construction : "permettre de faire autrement et non empêcher de faire", voilà la doctrine que s'est imposée l'établissement, qui s'adapte toujours aux spécificités de chaque milieu.

 

 

Une présence multiple, gage d'efficacité

 

 

littoral_pas-de-calais
Attirant chaque année des millions de touristes, l'accès à la Dune du Pilat est règlementé afin de limiter l'impact de l'Homme

 

 

Patrimoine bâti, économie, accessibilité, sports de nature, agriculture... le Conservatoire du littoral s'investit sur tous les fronts. Entre autres nombreuses initiatives mises en place récemment, le Conservatoire a créé en 2006, avec l'aide de l'association des Rivages de France, un vaste programme de nettoyage des plages. Destiné non pas directement au public mais aux collectivités, il vise à inciter à la mise en œuvre d’une politique de gestion globale des plages et encourage les communes à agir à leur tour sur le terrain.

 

Le littoral français est le territoire hexagonal attirant le plus de touristes, d'où la nécessité pour le Conservatoire de trouver l'équilibre entre interdire et laisser faire. Parmi les sites côtiers les plus visités se trouve notamment la célèbre Dune du Pilat, située à l'entrée du bassin d'Arcachon et désormais classée Grand Site de France. Atteignant 115 mètres de hauteur et presque 3 km de largeur, elle appartient à 60% à des propriétaires privés. Le Conservatoire du littoral, en partenariat avec le Syndicat mixte de la Grand Dune du Pilat, tente de protéger les terres acquises de son côté, et de limiter l'accès aux touristes. Unique en son genre, la Dune nécessite d'être préservée si l'on ne veut pas la voir un jour disparaître du fait d'une érosion accélérée par les pas de l'Homme : entre profit à court ou à long terme, il faut choisir !

 

Pour en savoir plus sur ces actions et toutes les autres qui ont été mises en place, rendez-vous sur le site officiel du Conservatoire du littoral.