Tourisme durable

Le « Soleil des Pyrénées », le cluster qui dynamise les pyrénées catalanes

27 Mai 2016 - Biodiversité / Culture / Découverte / Initiatives / Innovation

Les Pyrénées catalanes ont des atouts et veulent le faire savoir. Forte d’un ensoleillement exceptionnel, la région est à la pointe dans de nombreux secteurs : santé, solaire, énergies renouvelables, agriculture et tourisme bien sûr. Alors, pour valoriser encore mieux ces différents domaines et impulser une logique de territoire profitable à tous, un cluster est né, baptisé « Le Soleil des Pyrénées ». L’idée : créer des synergies entre les différents acteurs régionaux afin de rassembler entreprises et professionnels des deux côtés de la frontière.

 

Le mot peut paraître un peu obscur mais l’objectif d’un cluster, disons d’un rassemblement d’entreprises et de professionnels qui décident de travailler ensemble et de se rencontrer régulièrement, est intéressant. L’idée essentielle que l’on retrouve dans nombre de réseaux : inventer de nouvelles transversalités en prenant en compte tous les aspects de l’activité économique. Autrement dit, créer des synergies entre les entreprises, les inciter à collaborer, à mutualiser leurs savoir-faire, et faire en sorte de trouver des objectifs communs pour que tout le monde soit gagnant, jusqu’à la qualité. Murielle Bousquet (TerriTour) qui accompagne le développement de ce cluster, le résume en une phrase : « Si le voisin va bien, on ira bien aussi.»

 

 

cerdagne-escapade
Paysage de Cerdagne @Lescapade

 

 

 

 

 

Autre secteur important du territoire, lié au climat exceptionnel qui, dès l’après-guerre, a attiré de nombreux établissements, la santé fait vivre 1 000 emplois à équivalent temps plein en Cerdagne.  Ces différents établissements accueillent quelques 7 000 patients à l’année, ce qui implique forcément la présence de familles et donc, une synergie forte avec les hébergeurs et autres acteurs du territoire. Ainsi, l’hôpital de Puigcerda collabore avec les nombreuses maisons de santé et les cliniques qui accueillent des sportifs de haut niveau pour des tests d’effort. Et pour continuer à croiser les circuits vertueux en encourageant les bâtiments de santé à aller vers les énergies renouvelables, la CCI Languedoc Roussillon a mis en place tout un programme d’accompagnement et de modernisation des entreprises avec l’ambition de devenir un territoire à énergie solaire positive.

 

Dans les Pyrénées catalanes, ce sont d’ores et déjà plus de cent acteurs du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes et de la comarca de Cerdanya qui se sont mobilisés, soit cinquante acteurs côté français et cinquante côté catalan. Et toutes les disciplines sont prises en compte. Des hôtels du territoire sont ainsi nombreux à utiliser l’atout solaire : le camping « Le Puigmal » a installé 16 m² de panneaux qui servent au chauffage et à l’eau chaude sanitaire. A Estavar, le parc résidentiel de loisirs L’Escapade possède également 39 panneaux solaires rassemblés sur le toit d’un local technique transformé en chaufferie. Nombre d’hôteliers privilégient également les circuits courts en faisant appel à des producteurs locaux pour leur restauration.

 

Quant à la Plate-forme Thémis Solaire – en pleine reconversion avec sa pépinière d’entreprises – elle a pour ambition de devenir une plateforme d’innovation technique et accueille d’ores et déjà une centaine de chercheurs spécialisés sur l’énergie solaire. Le site cherche également à développer le tourisme scientifique et à créer des synergies avec le four solaire de Mont-Louis et le grand four solaire d’Odeillo pour l’éducation et la sensibilisation à l’environnement.

 

De nombreuses entreprises valorisent quant à elles l’aménagement forestier et l’usage du bois en Basse Cerdagne. Ainsi, Pierre Bataille et Vincent Daniel, respectivement plombier chauffagiste et exploitant forestier, ont crée l’entreprise Bois Energie 66 qui recycle des ressources forestières à  l’abandon en fabriquant des unités de pelletisations (granulés à bois, pellets). Ils ont notamment réussi à valoriser une ressource peu exploitée (bois de résineux) en développant une nouvelle filière

 

 

escapade
@Lescapade

 

 

On pourrait encore citer de nombreuses initiatives transversales liant les secteurs de l’agriculture, le patrimoine naturel et historique, les activités qui se croisent autour de l’eau et de la rivière, la préservation de la biodiversité face au tourisme, l’implication des restaurants, des producteurs locaux, des chefs, jusqu’à la boulangerie de Font-Romeu qui a mis au point ses propres farines. Et l’aventure continue. Le cluster « Soleil des Pyrénées » se donne cinq ans avant de refaire un bilan sur cette mobilisation « Développement Durable » de tout un territoire.

 

A terme, la formalisation d’un catalogue d’offres mutualisées pourrait conclure l’ensemble et donner une belle visibilité à tous les professionnels concernés. Mais la plus grande victoire, elle résonnera sûrement dans cette phrase de l’un des acteurs du cluster : « On aura gagné quand on viendra nous copier ».