Tourisme durable

3 applications françaises qui veulent changer le monde

11 Mai 2020 - Actualité / Initiatives

WAG, Tookki, To good to Go, trois applications apparues récemment qui visent à aider les consommateurs à identifier les offres vertes, durables ou anti-gaspis afin de favoriser un monde plus responsable et plus…. durable. Petit tour de piste, non exhaustif, de quelques-unes de ces plateformes à la mode  en ce moment en France.

 

Tookki – Identifier les initiatives durables en milieu urbain

 

City guide 3.0 durable et responsable, l'idée de Tookki est de "faciliter la recherche d'un hôtel écolo, d'un restaurant bio, d'une activité green, d'un commerce slow-fashion ou d'un transport zéro émission".

Cette application mobile vise en effet à aider les consommateurs dans leur recherche d’adresses durables et écologiques en milieu urbain. L’ensemble est basé sur cinq critères : local, écologique, bio, équitable et solidaire.

Fondée par Fabien Vermot avec l’aide de deux associés, l’application a été lancée en juin 2018 sur Iphone et Androïd. Développée à Paris et déjà forte de plusieurs centaines d’adresses, elle vise à essaimer dans plusieurs villes de France et à devenir le "Yuka du tourisme" (l’application mobile qui scanne l’alimentation pour pointer les aliments trop gras, trop sucrés, etc.).

>> https://www.tookki.com/

 

applications_2_tooki

                             Application Tooki ©ap

 

WAG – We Act for Good 

 

Lancée en octobre 2018 par WWF France (avec le soutien de l’ADEME, de la MAIF et de La Poste), l'application WAG est un programme d’accompagnement sur-mesure. 

L'idée derrière WAG est de "casser les trois freins qui empêchent de passer à l’action" : par où commencer, difficulté de la tâche et se sentir seul.e.

L'application propose ainsi des défis, conseils et astuces en matière d’alimentation, de transport, de zéro déchet, de "Do It Yourself " et d’énergie. L’ensemble fonctionne via des défis personnalisés, par exemple réaliser son compost, fabriquer ses propres cosmétiques, s'inscrire dans un atelier de réparation près de chez soi, acheter des produits en vrac dans des sacs en papier ou en tissu, passer à l'électricité verte ou découvrir les boutiques qui proposent des produits bio près de chez soi... 

Enfin, une carte interactive est mise à disposition de la communauté pour géolocaliser en un clic des lieux et services éco-responsables ; boutiques pour faire ses achats quotidiens, restaurant engagé, zone de collecte de déchets etc.

>> https://www.wwf.fr/agir-au-quotidien/we-act-for-good

 

applications_3_wag

                                                                                                   Application Wag ©ap

 

To good to go – L’application anti-gaspi

 

Depuis février 2016, les grandes surfaces françaises n’ont plus le droit de jeter leurs invendus alimentaires et il en est de même pour les petits commerces et restaurants de plus en plus encouragés à lutter contre le gaspillage alimentaire.

Partant de cette interdiction et du fait que 1/3 de la production alimentaire est gaspillée, Lucie Basch a développé To good to go, une application qui propose aux consommateurs de récupérer les invendus du jour avant qu’ils ne soient jetés. Boulangerie, petites surfaces, épiceries, primeurs, traiteurs et restaurants jouent de plus en plus le jeu et permettent ainsi de sauver des griffes des poubelles de nombreux produits encore consommables. 

>> https://toogoodtogo.fr/fr

applications_4_togoodtogo

                                                                                   Application To good to go ©Togoodtogo

 

Dans ce même élan anti-gaspi, l'Assemblée nationale française a adopté récemment un amendement à la loi Agriculture et Alimentation rendant obligatoire la mise à disposition de "doggy-bags" par les restaurants à leurs clients. Il sera effectif à partir du 1er juillet 2021 et permettra aux consommateurs de repartir avec les restes de leurs repas si besoin. 

 

 


À lire aussi 


Flockeo : avec l'aide du ciel...

L'intelligence artificielle pour réduire le gaspillage alimentaire

Palmes du tourisme durable 2020 : une cérémonie au n37, Quai d'Orsay