Tourisme durable

Zoom sur une ville qui s’engage : Sydney

15 Octobre 2018 - Actualité / Initiatives
Le tourisme continue de croître dans la ville la plus peuplée d’Australie. En 2016, Sydney a enregistré plus de 8 millions de nuitées et représente à elle seule près d’un quart du PIB touristique du pays. Selon un rapport du World Trade & Tourism Council sur l’impact touristique à Sydney, elle concentre 22% des emplois liés au tourisme en Australie. Petit tour d’horizon des pratiques vertes et des initiatives pour aller plus loin dans le sens du développement durable.
La Sydney Opera House, une des attractions touristiques majeures de la ville.
La Sydney Opera House, une des attractions touristiques majeures de la ville.

 

Dans le cadre du Plan de Développement Durable 2030 de la ville, Sydney s’est fixé pour objectif de réduire de 70% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2006 et vise la neutralité carbone en 2050. Parmi les différentes mesures figure la plantation de 800 arbres par an au coeur de la métropole australienne, avec pour but de doubler la superficie du couvert forestier urbain.

 
Dans un autre registre, plus de 6500 ampoules LED ont été installées afin d’éclairer les rues depuis mars 2012. Cela a entraîné une baisse de 48% des émissions de carbone et a permis à la ville de faire des économies substantielles de consommation électrique chaque année. Sydney est aussi devenue le premier siège d’une province du pays neutre en émissions carbone.
 
 
De plus en plus d’ampoules LED éclairent les ruelles de la ville, réduisant de moitié ce type de consommation électrique.
De plus en plus d’ampoules LED éclairent les ruelles de la ville, réduisant de moitié ce type de consommation électrique.
 
 
Un autre volet du plan de 2030 est le Liveable Green Network, dont le but est de rendre la ville aussi durable et connectée que possible. Sydney est en train d’aménager un réseau de pistes cyclables de 200 kilomètres, dont 55 kilomètres totalement séparés des axes routiers. Elle réalise plus de 15 millions de Dollars australiens d’investissements par an dans la construction et la rénovation de voies pédestres, ainsi que dans l’amélioration de la signalisation pour rendre l’exploration de la ville à pied plus agréable.
 
 
 
Le but est de planter 800 arbres par an au coeur de la ville.
Le but est de planter 800 arbres par an au coeur de la ville.
 
 
Malgré toutes ces initiatives prometteuses, il reste encore beaucoup à faire. Sur l’année 2015/2016, le secteur hôtelier et touristique était responsable de plus de 20% des émissions de gaz à effet de serre de la ville. Il représentait aussi 14% de la consommation d’eau potable et 47% des déchets commerciaux de Sydney, dont seulement la moitié est actuellement recyclée.
 
Selon le rapport Making Sydney a Sustainable Destination, seul le tiers des hébergements répond à des critères environnementaux. Si la ville désire atteindre ses objectifs ambitieux, il ne fait aucun doute que son secteur touristique devra s’engager à réduire de façon significative son empreinte carbone…
 
Source de l’article – World Trade & Tourism Council – WTTC : https://www.wttc.org/tourism-for-tomorrow-awards/newsletter/2018/june-2018/
 
 
 
----------------------------------------------------------Sur le même sujet-----------------------------------------------------------