Tourisme durable

Voyage sur les traces de Nelson Mandela

22 Octobre 2018 - Actualité / Culture / Découverte / Evénement / Patrimoine / Portrait
Sa silhouette olympienne, son regard profond et son sourire bienveillant sont visibles partout en Afrique du Sud. Le grand combattant de la lutte anti-Apartheid, décédé en 2013, a laissé un héritage fort dans tout le pays et un idéal de paix dans l’imaginaire de chacun. Pour le centenaire de la naissance de Nelson Mandela, que diriez-vous d’un plongeon au cœur de l’Afrique du Sud ?
 
Mandela by Kobra
Mandela par Kobra 

 

Engagé dans la lutte contre la ségrégation raciale en Afrique du Sud, Nelson Mandela s’est battu toute sa vie pour son idéal de justice sociale. Tout au long d’un séjour dans la « Nation arc-en-ciel », on pense à ce grand sage charismatique. Découvrir un pays à la lumière du passé et de son histoire permet de comprendre la terre qui nous accueille et de mieux cerner les enjeux actuels.

 

Premiers pas dans l’ancien Transkei

 
Nelson Mandela est né le 18 Juillet 1918 à Mvezo, un petit village au sud-est de l’Afrique du Sud, entre Port Elizabeth et Durban. Il grandit à deux pas, dans les montagnes du village de Qunu. La visite ressemble à un pèlerinage sur les lieux de son enfance et permet de prendre conscience de son incroyable destin de jeune berger devenu avocat.
 
 
Des expositions ont lieu au Nelson Mandela Youth & Heritage Center ainsi que des animations autour de la culture Xhosa, ethnie à laquelle il appartient. Vous apercevez plus loin une grande maison, celle qu’il a fait construire à sa sortie de prison. Madiba, comme on l’appelle dans son clan, est inhumé ici, à Qunu, près de ses parents. À quelques kilomètres, le musée Nelson Mandela d’Umtata propose des expositions permanentes et temporaires sur la vie du grand homme.
 
 
Nelson Mandela, 1961 ©Eli Weinberg
Nelson Mandela, 1961 ©Eli Weinberg
 
 

Cape Town et Robben Island

 
Direction Le Cap, à la pointe Sud de l’Afrique. Cette ville représente peut-être le plus bel exemple de la nation multiraciale rêvée de Mandela. Au-delà des attraits de cette cité cosmopolite, une excursion en bateau sur l’île de Robben Island, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est incontournable. Condamné à perpétuité en 1964, Nelson Mandela passera 19 années de son emprisonnement dans la minuscule cellule de cette “île-prison” du bout du monde.
 
 
Des visites émouvantes sont proposées par d’anciens détenus politiques, confiant souvenirs et expériences. De retour sur la terre ferme au V&A Waterfront, quatre statues se dressent sur le Nobel Square représentant les principales figures de la réconciliation, tous prix Nobel de la Paix : Nelson Mandela, Frederick De Klerk, Albert Luthuli et Desmond Tutu. Rendez-vous ensuite au City Hall du Cap, l’hôtel de ville où Mandela fit son premier discours d’homme libre, le 11 février 1990, devant une foule en liesse. Après 27 ans de prison, sa capacité à pardonner et sa volonté de réconciliation ont mené son pays vers la fin de l’Apartheid et la paix.

 
 
Robben Island, l’île-prison à 15Km du Cap © Flickr CC
Robben Island, l’île-prison à 15Km du Cap © Flickr CC
 
 

Johannesbourg, la cité du souvenir

 
Nulle part, l’esprit de Mandela ne semble plus vivant que dans le township de Soweto, au sud-ouest de Johannesbourg. Berceau de la révolte anti-Apartheid, Soweto, South Western Township, est le plus grand township d’Afrique du Sud. C’est ici que les émeutes de 1976 amorcèrent le déclin de l’Apartheid. Mandela y vécut une partie de sa vie d’homme marié jusqu’à son arrestation. La Mandela House est transformée en musée, où l’on peut voir des photos, des documents et des objets personnels.
 
 
Sculpture de Mandela, Howick, KwaZulu-Natal ©Wikimedia
Sculpture de Mandela, Howick, KwaZulu-Natal ©Wikimedia
 
 
 
 
Un musée pour comprendre l’inexplicable
 
Pour ressentir au plus près ce que fut le passé douloureux de l’Afrique du Sud, ne manquez pas le remarquable Musée de l’Apartheid inauguré en 2001 à Johannesbourg. Informations, vidéos et articles d’époques, analyses sociologiques et politiques, tout est extrêmement bien détaillé. L’exposition revient sur la mise en place progressive de la ségrégation raciale avant 1948, le durcissement politique de séparation, les conséquences quotidiennes sur les populations, puis sur les différentes phases de contestation jusqu’à l’abolition de l’Apartheid et les premières élections libres. Un lieu bouleversant pour réfléchir et regarder l’histoire de l’Afrique du Sud en face.
 

 
Musée de l’Apartheid, Johannesburg ©Apartheid Museum
Musée de l’Apartheid, Johannesburg ©Apartheid Museum
 

 
On rend hommage à Madiba en jalonnant les couloirs de l’ancienne prison de Constitution Hill. Aujourd’hui, symbole de la démocratie sud-africaine et cour constitutionnelle du pays, c’est un lieu chargé d’histoire qui a vu les destins de Mandela et Gandhi se croiser. La cellule de Mandela a été transformée en musée où de nombreux documents écrits pendant sa captivité sont présentés. Plus loin, l’immeuble de Chancellor House abritait son cabinet d’avocat.
 
Le rez-de-chaussée a été aménagé en espace d’exposition. Devant, une statue représente Mandela en boxeur. Enfin, dans le quartier résidentiel de Rivonia, la ferme musée de Liliesleaf rend hommage aux héros de la lutte contre l’Apartheid. L’aile armée du Congrès National Africain (ANC) y tenait ses réunions secrètes et les dirigeants les plus actifs de la lutte, dont Mandela, s’y cachaient.
 
 
 
En 1994, le prisonnier politique le plus célèbre au monde devient le chef d’État le plus respecté au monde ©Hans Gedda
En 1994, le prisonnier politique le plus célèbre au monde devient le chef d’État le plus respecté au monde ©Hans Gedda
 
 

Révolutionnaire, prisonnier, président

 
À Pretoria, capitale administrative sud-africaine, les bâtiments présidentiels, Union Buildings, ont accueilli la cérémonie d’inauguration du président Nelson Mandela en 1994. Ce jour-là, des millions d’électeurs ont participé aux premières élections libres et démocratiques du pays. Avec 62,6 % des voix, le leader de l’ANC devient le premier président noir de l’Afrique du Sud. Depuis 2013, une statue en bronze de neuf mètres se dresse sur la place.
 
Devant chaque bout d’histoire qui nous rappelle à Nelson Mandela, son esprit révolutionnaire et ses paroles de paix touchent tous les visiteurs, encore aujourd’hui. Dès que l’on voit un de ses messages, on aime se les réciter à haute-voix : 
 
« Nous ne sommes pas encore libres, nous avons seulement atteint la liberté d’être libres. »
 
« Si vous parlez à un homme dans une langue qu’il comprend, cela entre dans sa tête. Si vous lui parlez dans sa langue, cela va droit dans son cœur. »
 
 
Plus d’informations sur les évènements liés au centenaire de la naissance de Mandela :
 
 
2018, centenaire de la naissance de Mandela ©Nelson Mandela Foundation
2018, centenaire de la naissance de Mandela ©Nelson Mandela Foundation

 
Un livre indispensable avant votre voyage en Afrique du Sud : Un long chemin vers la liberté, N. Mandela
 
 
Un long chemin vers la liberté
 
 
 
--------------------------------------------------------------- À lire aussi ----------------------------------------------------------------