Tourisme durable

Trekking en territoire Q'ero, les derniers Incas

05 Août 2017 - Culture / Découverte

Avez-vous envie de partir loin, très loin, sortir de votre zone de confort et renouer avec l'essentiel, vous laisser transformer par un voyage hors du commun ? L'évocation du Pérou, de sa Cordillère et de ses peuples ancestraux fait-elle briller vos yeux ? Si la réponse est oui, lisez attentivement ce qui suit...

 
 
Qui sont les Q’ero ?
 
 
Les Q’ero vivent sur un territoire de 50 kilomètres le long du flanc amazonien des Andes péruviennes entre 1 800 et 4 800 mètres d'altitude. Leurs origines restent encore très mystérieuses. Beaucoup racontent qu'ils seraient "les derniers Incas". Ce peuple, composé de 5 communautés paysannes, parle le quechua et a préservé en grande partie le mode de vie, si particulier, des communautés andines du temps des Incas. On y accède depuis la ville de Cusco après 8 heures de voiture, dont 5 en 4x4 sur des pistes de montagne peu empruntées et très impressionnantes : passant par des cols à l’altitude du Mont Blanc !
 
 
 

© Transhumancias

 

 
Territoire particulièrement isolé, sa conquête par les espagnoles fut fortement retardée. Les hacendados, riches propriétaires terriens, ne les rattachèrent à leur joug "qu'au" XIXème siècle,  joug dont ils furent finalement libérés en 1968 avant la grande réforme agraire des années 70 qui supprima le régime de l’hacienda. À travers leurs rituels, leurs techniques agraires,  leur mode de vie semi-nomade, leur habitat, leurs vêtements, les Q’ero ont une culture unique et sont ceux qui ont le plus préservé le patrimoine culturel populaire précolombien.
 
 
Partir à leur rencontre c'est pouvoir imaginer la vie dans ces communautés à l'époque inca, appréhender l’histoire et la culture traditionnelle des Andes, mais aussi comprendre leurs problématiques économiques et culturelles actuelles, avec l’arrivée du "marché", des évangélistes, des routes, des produits de consommation et du tourisme...
 
 
 

© Transhumancias

 

 

Comment partir à leur rencontre ?

 
 
 
Transhumancias est à ce jour la seule agence à proposer des randonnées en logement chez l’habitant sur le territoire Q’ero. Antoine, fondateur de l'agence, vit au Pérou depuis 20 ans ; sa femme est d'ailleurs originaire de Cusco. En 1998, il part à la rencontre des Q’ero pour la première fois. En 2004, lors d’un voyage d’études sur le tourisme et les populations indigènes, il organise une série de réunions dans les différentes communautés du territoire.
 
 
Au cœur des discussions une grande question : les Q’ero souhaitent-ils recevoir et gérer eux-mêmes ce tourisme naissant ?  Ils se mettent d'accord sur l'organisation de voyages à pied à certaines conditions : la logistique sera assurée sur place par les populations locales avec leurs chevaux ou lamas, le logement chez l’habitant sera rémunéré et des guides locaux seront formés.
 
 
Partir en trekking chez les Q’ero signifie marcher entre 4 et 7 heures par jour à des altitudes comprises entre 3000 et 4800 mètres. Le portage se fait à dos de lamas, un guide Q’ero toujours présent, accompagné de ses assistants pour la cuisine et l’organisation de la logistique. Il faut bien entendu s’acclimater progressivement à l'altitude avant d’aller chez les Q’ero, mais le niveau de trek n’est ensuite pas si difficile. Et en cas de MAM (Mal Aigu des Montagnes, appelé soroche en espagnol) les feuilles de coca sont très utiles pour résister et faire disparaître les premiers symptômes !
 
 
 

© Transhumancias

 

 
Transhumancias n'emmène jamais plus de 5 personnes à la fois (si un groupe est plus grand, il sera scindé en sous-groupes). Il n'y pas d'hôtels, de gîtes ou de restaurants sur le territoire Q’ero, l'hébergement se fait chez l'habitant où vous partagerez leurs repas. Il n’existe aucun moyen de communication.
 
 
Les voyageurs sont accompagnés d'un guide passionné qui assure le rôle essentiel de médiateur interculturel. Les voyages peuvent aussi permettre de faire des donations, pour acheter par exemple un équipement de radio-communication ou pour financer les costumes de fêtes traditionnelles en voie de disparition.
 
 
 

© Basile Minster

 

"Partir en trekking sur le territoire des Q’ero est une expérience interculturelle extrêmement forte, une véritable expérience de vie. Les voyageurs en ressortent généralement transformés." Antoine, Transhumancias
 
 
Alors, prêt à tenter l'aventure ?
 
 
———— ALLER + LOIN ————
 
Tous les détails sur : www.transhumancias-voyages.com/qero