Tourisme durable

Quand Noël rime avec écotourisme et randonnée

18 Décembre 2017 - Actualité / Découverte / Initiatives
À quelques semaines des fêtes de fin d’année, vous en êtes encore à chercher l’idée cadeau originale, celle qui vous laissera un, si ce n’est LE, souvenir inoubliable de toute votre vie ? Ne cherchez plus ! Quand l’écotourisme s’allie à une randonnée itinérante en raquettes, c’est forcément pour le meilleur, et uniquement !
 

 

Randonnée de raquette avec l'association Rencontre d'Aït Aïssa

 

 
 
Mais de quoi s’agit-il ? Partir. Oui, pour cela, vous êtes toujours prêts. Randonner en raquettes, aussi. Vous aimez cette pratique sportive. Vous vous y adonnez régulièrement. 
 
Partir pour une randonnée itinérante en raquettes, la proposition est séduisante, et vous séduit. Mais partir où ? Comment ? Sur quel parcours ? Et quel lien une randonnée itinérante en raquettes peut-elle bien avoir avec l’écotourisme, et plus encore avec le tourisme responsable
 
 
 
Randonnée en raquettes avec l'association Rencontres d'Aït Aïssa

 


 
Cette randonnée itinérante en raquettes, c’est l’association Rencontres d’Aït Aïssa qui l’organise.
 
Cette structure ambitionne de favoriser l’échange culturel entre les voyageurs du Nord (France, Belgique, Suisse, mais aussi Québec) et les habitants du Sud, en l’occurrence les Berbères de l’Atlas au Maroc, dans une démarche de coopération internationale et de développement durable. Elle permet au voyageur du Nord de comprendre les enjeux du Sud et sensibiliser l’habitant du Sud aux problématiques du Nord par une écoute réciproque, une réelle envie de connaître l’autre, sa culture et son mode de fonctionnement.
 
Nulle envie de faire à la place de l’autre ou de lui donner des leçons mais bien au contraire le souhait d’agir ensemble, dans un profond respect des compétences, des qualités, des connaissances de tous.
 
 
 
Randonnée de raquette avec l'association Rencontre d'Aït Aïssa

 


 

Un projet d’isolation des bergeries du Moyen Atlas

 
 
Sur un plateau à 2000 m d’altitude, dans les paysages d’une beauté à couper le souffle du Moyen-Atlas, l’association Rencontres d’Aït Aïssa porte un projet d’isolation des bergeries, habitations des bergers, pour permettre à ces derniers de vivre à l’année sur ces territoires isolés de tout et de tous, dans des conditions convenables, dans cette région où le thermomètre frôle trop souvent les -10°C.
 
Pour éviter aux bergers de détruire la forêt environnante dans le seul but, bien légitime, de se chauffer, l’idée a germé d’isoler ces bergeries en utilisant les matériaux à disposition, en l’occurrence la laine des moutons, parfait isolant. Un micro-crédit financé par Rencontres d’Aït Aïssa, la participation de plusieurs groupes de volontaires pour la main d’œuvre, encadrés par des ouvriers locaux, ont contribué à isoler en premier la bergerie de Tasmakt.
 
 
 
 
Bergerie de Tasmakt
Bergerie de Tasmakt

 

 

Destination Maroc, la bergerie de Tasmakt

 
 
C’est de cette bergerie située dans le Moyen Atlas que débutera cette randonnée itinérante en raquettes le 12 février prochain. Deux jours plus tôt, Rencontres d’Aït Aïssa vous accueillera à Fès et vous fera découvrir cette ville du Maroc septentrional chargée d’Histoire.
 
Programmée pour durer quatre jours, la randonnée itinérante vous emmènera en raquettes à travers les plateaux d’altitude du Moyen Atlas. À vous alors les paysages grandioses, cette immensité de neige à perte de vue, avec pour seule compagnie celle des bergers et de leurs mules.
 
Et pour que cette immersion soit totale, vous serez logés chez l’habitant durant tout votre séjour du 10 au 17 février, à Fès déjà mais surtout dans ces bergeries que l’association Rencontres d’Aït Aïssa s’attache à faire connaître.
 
 
 
Medina de Fès au Maroc
Medina de Fès au Maroc

 

 
 
 
Pour en savoir plus :