Tourisme durable

L’île d’Eigg, un petit paradis terrestre ?

27 Septembre 2018 - Culture / Découverte / Préservation
L’Écosse… ses lacs, sa pluie, son vent, son whisky et ses moutons… Un décor féerique pour certains, cauchemardesque pour d’autres, mais qui laisse quoi qu’il arrive rarement indifférent. Parmi les lieux qui attirent et intriguent, il y a l’île d’Eigg : une rareté écologique et humaniste qui interpelle de par le mode de vie que ses habitants ont choisi de suivre.
 
Bienvenue au paradis du touriste responsable !
Bienvenue au paradis du touriste responsable !
 
 
 

Une île 100% autosuffisante en énergie (renouvelable !)

 
Avec son décor typique des légendes du Loch Ness, Eigg appartient aux îles des Hébrides intérieures, au nord-ouest de l’Écosse. Malgré sa petite taille (30,49 km2) et sa population d’à peine une centaine d’habitants, elle brille d’une autre grandeur : celle d’être parvenue à être entièrement autosuffisante en matière d’énergie, qui plus est entièrement renouvelable. L’une des raisons de ce succès ? Le désir des habitants de posséder leur île et ainsi de ne plus subir l’abandon de leur gouvernement. Après un premier échec en 1995, la soixantaine de résidents, rassemblée sous le nom de Isle of Eigg Heritage Trust, parvient à s’approprier les terres en 1997.  Le début d’une belle histoire.
 
 
Depuis que l’île appartient à ceux qui l’habitent, elle souffre moins de l’érosion qui était en partie dûe aux pâturages non contrôlés. Elle possède également plus de forêts, et celles qui préexistaient ont été agrandies. Mais la réussite la plus probante d’Eigg reste sa conversion à une énergie entièrement renouvelable et autosuffisante, qui permet aujourd’hui aux habitants de ne plus dépendre des matières fossiles. Grâce à quatre éoliennes, deux barrages hydroélectriques et de nombreux panneaux solaires - car oui, l’île d’Eigg bénéficie d’un bon ensoleillement ! -, Eigg est à l’heure actuelle le seul territoire sur la planète à être capable de s’autoalimenter en matière d’énergie.

 
 
Les agneaux de l’île bénéficient d’un cadre exceptionnel…
Les agneaux de l’île bénéficient d’un cadre exceptionnel…
 
 
 
La communauté d’Eigg, car c’est ainsi qu’ils se définissent, s’est mobilisée ces dernières années pour se doter d’une école, d’un bureau de poste ou de petits commerces : une façon à la fois de créer ses propres emplois et des services utiles à tous. L’île vit actuellement principalement du tourisme, de l’agriculture, des services publics et des industries du bâtiment et de l’artisanat.  
 
Si les jeunes veulent s’installer sur l’île, ils sont les bienvenus, déclare une des habitantes d’Eigg. Mais ils doivent savoir qu’il n’y a quasiment jamais d’emploi à offrir : à eux d’être ingénieux et de créer leur propre source de revenus !
 
 

Les touristes y sont les bienvenus, à condition qu’ils respectent l’esprit du lieu

 
Pour se rendre sur Eigg, il n’y a bien sûr que la voie navigable : de nombreuses navettes circulent depuis les îles voisines (Muck, Rum ou Canna), elles-mêmes raccordées à la terre écossaise. À la belle saison, il existe également un ferry qui relie Eigg à Arisaig, sur la côte.
 
Sur place, la voiture n’est autorisée qu’aux habitants. Ceux-ci ont donc créé des locations de vélos afin que les visiteurs puissent se déplacer facilement – l’écologie est toujours au cœur des initiatives. Il existe plusieurs chambres d’hôtes ou auberges pour se loger ; un excellent moyen de découvrir l’âme de l’île, à travers ceux qui la font. Ici, chacun fait sa part : on économise l’eau, l’électricité, on plante ses légumes, on partage avec ses voisins, on connaît tous les enfants des environs. Si vous visitez Eigg, vous serez non seulement plongé au cœur de cette incroyable communauté, mais aussi sans doute invité à y participer !
 
 
 
L’île possède sa propre école !
L’île possède sa propre école !
 
 
L’île est un paradis pour ceux qui aiment le repos et la nature : au-delà de l’accueil chaleureux qui vous sera réservé par les locaux, vous profiterez des plages, des côtes rocheuses, des vertes prairies et forêts, ainsi que des nombreux oiseaux qui résident ou transitent par Eigg.
 
Amateurs de bruit, de fêtes, de shopping, ville ou de résidences vacances, vous l’aurez compris, Eigg n’est pas faite pour vous !
 
Plus d’informations sur le site officiel de l’île (en anglais) : http://www.isleofeigg.org/
 
 
 
--------------------------------------------------------------- À lire aussi ----------------------------------------------------------------

 

Islay, Jura : whisky, vieilles pierres et fantômes au coeur des Hébrides


Voyage initiatique en Écosse


Édimbourg et ses alentours


L'Écosse, entre Lochs et châteaux