Tourisme durable

La France à vélo avec My Trip Tailor

11 Février 2019 - Découverte / Initiatives / Transports

Qu’il accompagne les professionnels dans la création d’itinéraires à vélo ou qu’il en propose directement sur son portail, My Trip Tailor a fait du deux-roues l’un de ses chantiers prioritaires. Conscient des atouts de ce destrier à pédale et de l’appétence de plus en plus affirmée des touristes pour ce mode d’itinérance, il souhaite affiner toujours plus ses offres pour proposer des services de plus en plus adaptés aux futurs vélotouristes.

 

france_velo_my_trip_tailor_route_moulinet
La route du Moulinet dans la vallée de la Bévéra © E. Berthier / hemis.fr

 

 

 

Le vélo, un enjeu national fort

 

 

D’après une étude de la Direction Générale des Entreprises (DGE), la France est la deuxième destination mondiale de vélotourisme. Et les chiffres sont là pour le confirmer : près de 16 000 kms d’itinéraires cyclables, un maillage de 21 000 kms prévus à l’horizon 2030, des territoires qui se structurent avec une offre de Grands Itinéraires Cyclables et de véloroutes (Véloscénie, Vélo Francette, ViaRhôna, etc.) sur l’ensemble du pays, mais aussi, une filière dynamique qui a bien conscience que le vélo est un bienfait pour les territoires. En moyenne, un vélotouriste dépense 65 €/jour là où un touriste classique n’en dépense que 54. En outre, 1 € investit dans l’infrastructure de voies cyclables génère 1 € de retombées économiques locales. Fort de ce constat, My Trip Tailor souhaite promouvoir ses itinéraires auprès du grand public en valorisant les offres de service et d’hébergement autour du deux-roues.

 

 

 

france_velo_my_trip_tailor_chemin_halage_canal_nantes
Josselin, cyclistes sur le chemin de halage le long du canal de Nantes à Brest © E. Berthier / hemis.fr

 

 

 

L’importance de l’inter-modalité

 

 

Pour l’heure, un voyageur qui souhaite partir à vélo en épousant une offre My Trip Tailor devra se rendre à destination avec son vélo.  Antoine Renault, développeur spécialisé vélo chez My Trip Tailor : « Nous faisons très attention à ce que tous nos itinéraires soient desservis par des gares TGV ou RER à l’arrivée comme au départ car 40% de nos clients viennent en train. »

 

La location de vélo sur place n’est pas encore prévue par le portail mais My Trip Tailor réfléchit à des partenariats pour les voyageurs qui n’en possèdent pas. Antoine Renault :
« En France, nous sommes très en retard sur les services à la personne liés au vélo. Il n’y a pas d’acteur au niveau national qui propose de la location. Les choses sont donc compliquées et difficiles à mettre en place car nous manquons de partenaires. »

 

 

 

france_velo_my_trip_tailor_motte_aigues
La Motte-d'Aigues, halte lors d'une randonnée en vélo © C. Moirenc/ hemis.fr

 

 

 

 

Toujours plus de services pour faciliter l’itinérance à vélo

 

 

Le problème est similaire pour le portage de bagages. Pour l’heure, seuls de rares itinéraires (La Loire à vélo avec France Vélo / La Vélodyssée avec OuiBike) le proposent mais sur la grande majorité des circuits, le vélotouriste doit prévoir ses sacoches afin de rouler en autonomie. My Trip Tailor est toutefois en train de mettre en place des solutions pour la saison prochaine. Acteur phare du portage de bagages en randonnée, la Malle Postale a mis en place un service pour les vélotouristes sur certains itinéraires mais le portage, très demandé, ne peut répondre à l’ensemble de la demande. Côté hébergement, les choses sont toutefois plus avancées et lorsque c’est possible, My Trip Tailor privilégie des établissements labéllisés Accueil Vélo pour les itinéraires deux-roues. Ces derniers fournissent entre autres un espace pour garer les vélos et un kit de réparation sur place. En outre, lorsque le voyageur réserve son circuit, les établissements Accueil Vélo remontent en priorité.

 

 

 

france_velo_my_trip_tailor_tour_promenade
Tours, promenade le long de la Loire et le pont Wilson © Ph. Body/hemis.fr

 

 

 


De nombreux partenaires pour des offres très ciblées

 

 

Bien conscient que les vélotouristes ont des attentes très spécifiques en termes d’informations et de services in situ, My Trip Tailor a développé de nombreux partenariats pour affiner son offre. Il travaille notamment avec la Fédération Française de Cyclotourisme pour qualifier ses itinéraires. Antoine Renault :
« Toute l’information fournie aux voyageurs est vérifiée et à partir de 2019, les voyageurs qui réservent sur My Trip Tailor pourront profiter d’une application « compagnon » qui les accompagnera sur l’ensemble de leurs itinéraires en les guidant pas à pas. Par exemple, les points d’intérêt se déclencheront automatiquement et les hébergements du soir seront signalés en direct. »

 

Le portail échange également avec la Direction des Départements et Régions Cyclables mais aussi avec les grands itinéraires tels la Grande Traversée des Alpes, qui les a accompagnés sur la création de circuits adaptés à tout type de clientèle (familiale, sportive, etc.).  Autre envie du portail, faire travailler ensemble les départements et régions pour dépasser les frontières administratives. Antoine Renault :

« L’itinérance permet d’aller au-delà de ces barrières. Par exemple, pour la ViaRhôna, nous souhaitons offrir à nos clients le même niveau d’informations et de services sur l’ensemble du parcours. En ce sens, nous travaillons avec les régions pour que les bonnes pratiques soient dupliquées partout. »

 

 

 

france_velo_my_trip_tailor_cycliste_chateau_usse
Cycliste en route vers le château d'Ussé © Ph. Body/hemis.fr

 

 


Aujourd’hui et demain 

 


Pour l’heure, une quarantaine d’itinéraires vélos sont en ligne et une bonne vingtaine encore en production. En outre, un itinéraire proposé peut correspondre à 10 expériences différentes puisqu’ils sont tous personnalisables. Côté palmarès, la Loire à Vélo reste le « Best Seller » avec d’excellents retours. Le site souhaite continuer à promouvoir toujours plus d’itinéraires et améliorer encore plus son offre. À terme, le portail pourrait se développer autour des EuroVélos et des grandes capitales européennes avec par exemple, pour l’EuroVélo 6 qui va vers le Danube, la possibilité de proposer des itinéraires France-Allemagne avec le même niveau de service et d’informations.

 

Pour le voyageur, l’avantage de passer par le portail est de bénéficier de tout un réseau d’experts qui se sont alliés pour faciliter au maximum l’organisation des circuits itinérants ; et cela, avec des frais de service qui représentent autour de 5% du panier global, ce qui reste tout à fait raisonnable quand on sait qu’en moyenne, en France, ils varient plutôt entre 8 à 15 %. Antoine Renault :

 

« Il est important de savoir que le service My Trip Tailor est un biais de réservation plus équitable, puisque, contrairement à des gros tels Expédia, ici, vous paierez avant tout un travail de qualification, en bref, une expertise et un gain de temps. Notre objectif n’est pas de prendre à la gorge les hébergements mais de valoriser leurs offres et de promouvoir les territoires. »

 

Une volonté qui fait toute la différence, en valorisant un ensemble de prestataires et de lieux à visiter. Et une nouvelle alternative à Booking et ces nombreux sites de réservation.

 

Site de My Trip Tailor : https://www.mytriptailor.com/fr/

 

 

 

---------------------------------------------------------------- À lire aussi ---------------------------------------------------------------

 

La Vélo Francette®, itinéraire vélo 2018 pour la FFCT !


Sur les routes d’Europe à vélo avec EuroVelo


EuroVelo 6, de l'Atlantique à la Mer Noire