Tourisme durable

Et si vous partiez cet été pour un voyage en train à travers la Suisse ?

15 Août 2018 - Découverte / Patrimoine / Transports
Orient-Express, Transsibérien… si la seule évocation de ces trains mythiques parvient à déclencher chez vous des envies irrépressibles de voyage, vous êtes sur la bonne page. Cet été, ce n’est pas Moscou à Vladivostok que le réseau Alpine Pearls vous propose de rallier mais un superbe voyage d’une semaine (ou plus) à travers les Alpes suisses à la découverte des quatre perles que sont Arosa, Disentis, Interlaken et Les Diaberets. Alors laissez la voiture au garage et laissez-vous surprendre par les plaisirs que procure le voyage en train. Embarquement immédiat pour un voyage unique à travers la Suisse, alliant mobilité douce, activités de plein-air au sein d’une nature préservée et découvertes patrimoniales.
 

 


Laissez la voiture au garage, Alpine Pearls s’occupe de tout

 
Votre voyage en train débute dans n’importe quelle gare frontalière suisse ou d’un aéroport. Pour vous faciliter la vie et vous permettre de voyager sereinement, les correspondances entre votre domicile et la gare frontalière peuvent être prises en charge par la centrale de réservation d’Alpine Pearls. Associées en réseau depuis 2006, les Perles des Alpes sont un regroupement de 25 lieux de vacances répartis dans tout l’arc alpin qui se sont donné pour mission de promouvoir un tourisme doux et durable. Les quatre communes suisses du réseau ont imaginé pour vous un voyage au long cours via  quelques-unes des plus belles lignes ferroviaires du pays. En une semaine – ou plus- vous rallierez le canton des Grisons à celui de Vaud et aurez la possibilité à chaque étape de découvrir l’une des perles des Alpes suisses.
 

 


 

Arosa : une première étape à 1800 mètres d’altitude

 
Au départ de la charmante cité historique de Coire, vous emprunterez le chemin de fer réthique pour rejoindre la station climatique d’Arosa. Les voyageurs sujets au vertige fermeront peut-être les yeux au moment de passer sur le célèbre viaduc de Langwies. Long de 287 mètres, c’est le premier pont ferroviaire du monde a avoir été construit en béton armé, entre 1912 et 1914. Il est à présent classé comme bien culturel d’importance nationale en Suisse.
 
Une première nuit passée dans la station d’Arosa vous permettra de bénéficier d’un forfait intéressant : “l’Arosa-All Inclusive Card”. Offerte à tous les visiteurs passant au moins une nuit dans un hébergement de la station, cette carte “tout compris” permet d’utiliser les bus et remontées mécaniques gratuitement et de manière illimitée. Vous pourrez ainsi accéder facilement aux 200 kilomètres de sentiers pédestres qui sillonnent la vallée. Cette carte offre aussi l’accès à la plage du lac Untersee ainsi que la possibilité de le parcourir en pédalo. À moins que vous ne préfériez aller dire bonjour aux ours du sanctuaire d’Arosa… (ouverture prévue en Août 2018.)

 
 
Le viaduc de Langwies sur la ligne qui mène à Arosa
Le viaduc de Langwies sur la ligne qui mène à Arosa

 

Disentis : une seconde étape qui vous mènera à la source du Rhin

 
Le voyage sur les chemins de fer du canton des Grisons se poursuit. La ligne de Disentis-Muster offre un bel itinéraire de vallées dont le clou est peut-être le passage dans les gorges du Rhin aux falaises toutes blanches. Arrivé à Disentis, vous pourrez vous offrir un voyage de 1400 ans en arrière en visitant l’abbaye bénédictine. Une randonnée à ne pas manquer est celle qui vous mènera du col de l’Oberalp jusqu’au lac de Toma, considéré comme la source “officielle” du Rhin. Vous pourrez également vous prendre le temps d’une demi-journée pour un chercheur d’or. En effet, la plus grosse pépite d’or de Suisse a été trouvée dans le jeune Rhin près de Disentis. De nombreuses excursions vous proposeront de vous essayer à l’orpaillage.
 

 
Disentis
Disentis

 

Interlaken : une troisième étape de rêve au pied des géants

 
Vous monterez ensuite à bord du Matterhorn-Gotthard Bahn pour rejoindre votre troisième étape : Interlaken, au cœur de l’Oberland bernois. Ici vous êtes au pied des géants : Eiger, Mönch, Jungfrau, autant de sommets mythiques dépassant les 4000 mètres et qui ont marqué l’histoire de l’alpinisme. Ici, nul besoin d’être un montagnard chevronné pour aller tutoyer les cimes, un voyage en train suffit ! Vous partirez à l’assaut de la Schynige Platte à 2076 mètres d’altitude à bord du train à crémaillère historique qui possède encore des bancs en bois. À l’arrivée, vous trouverez un jardin botanique regroupant 650 variétés de plantes et un restaurant panoramique.
 
Interlaken réjouira également les amateurs d’adrénaline. Rafting, canyoning et parapente sont les activités reines. Les amateurs de plaisance et de farniente pourront également profiter des lacs de Thoune et de Brienz. Au programme : baignades ou excursion en bateau à vapeur historique à roue à aube.
 
 
Le Schynige Platte
Le Schynige Platte

 

Les Diablerets : terminus au cœur d’un village traditionnel de montagne

 
C’est à bord du train panoramique Golden Pass que vous terminerez votre périple. Celui-ci vous mènera aux Diablerets. Le village situé à 1200 mètres d’altitude est situé entre le lac Léman et celui de Gstaad. Vous êtes à présent dans le canton de Vaud.  Le village a su préserver son patrimoine et il est encore majoritairement constitué de chalets typiques. Outre les nombreuses activités de montagne proposées, une visite pour le moins originale est possible au départ des Diablerets : la visite des mines de sel des Alpes. Découvertes par un berger au XVème siècle, les mines de sel de Bex, encore exploitées aujourd’hui, sont un vaste dédale de galeries souterraines de plus de 50 kilomètres.
 
Les amateurs de fêtes populaires feront en sorte d’arriver aux Diablerets fin juillet pour ne pas manquer les Diables en fête (du 20 au 22 juillet 2018). Tradition depuis des décennies dans la vallée des Ormonts, c’est l’un des grands rendez-vous de l’été aux Diablerets. Au programme : nombreuses animations, concerts, défilé de chars.  Trois jours de festivités durant lesquels touristes et habitants se mêlent et se rencontrent.
 
 
 
Les Diablerets
Les Diablerets
 
 
Pour plus d’informations et pour réserver votre voyage :
 
Site web d'Alpine Pearls : https://www.alpine-pearls.com/fr/
 

 

------------------------------------------------------------------ À lire aussi -------------------------------------------------------------

Quand un ex-magnat du charbon crée la première ligne ferroviaire 100% solaire au monde

Alpine Pearls : des vacances en montagne en mode durable et doux