menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
Destination du mois
Paris, capitale verte
A l’évocation de Paris, c’est surtout la Tour Eiffel et les Champs Elysées qui viennent à l’esprit. Pourtant, avec plus de 400 parcs, jardins et squares, Paris est la capitale la plus boisée d’Europe. Partons ensemble à la découverte de quelques-unes de ses pépites vertes.
 
 
 
Tuilerie Sénat - Parc Floral Paris
Le Sénat au Parc du Luxembourg © Benoit Cappronnier

 

 

Le Luxembourg, côté Histoire

 
 
Commençons notre découverte rive gauche, au jardin du Luxembourg. Créé en 1612 à la demande de Marie de Médicis qui souhaitait s’éloigner des intrigues de la cour, installée alors à l’époque au Louvre, ce jardin de 25 hectares se compose d’une partie à la française et d’une partie à l’anglaise, séparées par la forêt géométrique des quinconces et un bassin octogonal. Le jardin connaîtra de nombreuses modifications au fil des siècles jusqu’aux grands travaux d'Haussmann qui lui donneront son tracé actuel. 
 
 
Le parc est riche de 106 statues disséminées dans ses allées, mais aussi de la magnifique fontaine Médicis, d’un verger, d’un rucher, de serres où se trouvent une magnifique collection d’orchidées et une roseraie. Et ses parterres de fleurs sont magnifiquement entretenus toute l’année par une équipe de 60 jardiniers, qui plantent amoureusement myosotis, giroflées, dahlias, bégonias et autres fleurs colorées et parfumées pour le plus grand plaisir des visiteurs. 
 
 
Fontaine au Parc Floral de Paris
La fontaine Medicis au Parc du Luxembourg © Benoit Cappronnier

 

 
 
Très apprécié des touristes, le luco (surnom que lui donnent les Parisiens) reste toutefois un vrai lieu de vie et de loisir pour les Parisiens, qui sont nombreux à le prendre d’assaut dès le retour des beaux jours. Les activités ne manquent pas, entre terrains de tennis, boulodrome, échecs, bridge, mais aussi des concerts et des expositions de photos sur les grilles du jardin. Et les enfants ne sont pas en reste, avec toboggans, poneys, marionnettes ou encore les fameux bateaux télécommandés du bassin.
 
 

Le Parc floral, côté botanique

 

 
Direction plein Est ensuite pour se rendre au Parc floral de Paris. Au sein du bois de Vincennes, ce parc initialement créé dans les années 60 pour abriter les Floralies Internationales est l’œuvre de l’architecte Daniel Collin. L’architecture du parc s’inspire librement du style japonais, autant pour les 28 pavillons que pour le restaurant, lui donnant une personnalité bien particulière. 
 
 
Au gré de ces pavillons s’étalent collections de bonsaïs, d’orchidées, de fougères, mais aussi une des plus importantes collections d’iris avec plus de 1500 variétés, une pinède sous laquelle fleurissent d’immenses rhododendrons chatoyants ainsi que des camélias et des azalées. Au printemps, plus de 250 variétés de tulipes sont présentées et à l’automne, un concours international de dahlias offre d’exubérants parterres multicolores. Une invitation parfaite pour les promenades bucoliques.
 
 
 
Une multitude de variétés de tulipes au Parc Floral de Paris
Une multitude de variétés de tulipes  © Benoit Cappronnier

 

 
 
Pour les enfants, le parc abrite une serre à papillons, un espace de jeu, un parcours aventure dans les arbres ou encore un théâtre de guignol tandis que les plus grands peuvent se laisser bercer tous les week-ends d’été par les mélodies du Paris Jazz Festival et du festival Classique au Vert ou tout simplement profiter des pelouses pour pique-niquer en famille. 
 
 

Le parc des Buttes-Chaumont, côté populaire

 

 
Avec un relief beaucoup plus vallonné, héritage des carrières de gypse et de pierre sur lesquelles il a été construit, le Parc des Buttes-Chaumont est né sous l’impulsion de Napoléon III, qui souhaitait transformer une zone malfamée et insalubre en somptueux jardin. Dès 1867, les Parisiens purent donc profiter de ce parc et de son lac au milieu duquel trône l’île du belvédère haute de 30 mètres et couronnée par le kiosque de la Sybille, en forme de temple gréco-romain.
 
 
 
Nombreux arbres, belles pelouses, massifs floraux, ponts suspendus, ruisseaux, cascade et grotte en font un des parcs les plus populaires et les plus appréciés par les familles et les bobos parisiens. Le parc offre de plus par sa situation une vue unique sur Paris depuis ses points les plus hauts.
 
 
Les pelouses, ici en libre accès, sont l’endroit idéal pour un pique-nique l’été, et les enfants peuvent profiter des aires de jeux, de tours en poneys, de balançoires ou batifoler dans les ruisseaux, sous la surveillance des parents.
 
 
 
Le Kiosque Sybille aux Buttes Chaumont © Benoit Cappronnier

 

 
 
Et pour les plus grands, Rosa Bonheur, un bar bucolique aménagé dans une maison au sommet du parc attire une faune branchée qui vient prendre l’apéro en dégustant des tapas jusqu’à la nuit. L’endroit où s’afficher une fois les beaux jours revenus, mais devenu tellement tendance qu’il est littéralement victime de son succès.
 
 
Ces trois parcs ne sont que quelques-uns des nombreux espaces verts qu’abrite la capitale. Et Paris compte aussi de nombreux jardins plus petits et confidentiels qui regorgent de charme. Profitez donc du retour des beaux jours pour aller vous prélasser dans l’herbe, bouquiner à l’ombre d’un arbre ou admirer la nature. Les jardins sont faits pour cela !
 
 
 
Benoit Cappronnier

A venir... RSS

Le mois prochain
La Floride
cap vers le Sud