menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
Destination du mois
Myanmar
au pays des temples d’or

Le Myanmar, ex-Birmanie, est un des pays les plus fascinants d’Asie du Sud-Est, riche de sites merveilleux et d’un peuple d’une grande gentillesse. Depuis la libération d’Aung San Suu Kyi, le tourisme connaît dans le pays un énorme regain et il est urgent d’aller visiter cet attachant pays. Suivez-nous à la découverte de ses plus beaux sites.

 

 

Rangoon et la pagode Shwedagon

 

 

Rangoon, l’ancienne capitale du pays (remplacée en 2006 par Naypyidaw) est toujours le point d’entrée principal des touristes dans le pays et c’est ici que se trouve la pagode Shwedagon, un des plus beaux temples bouddhistes du monde.

 

Imaginez, perché en haut d’une colline, un stupa haut de 98 mètres entièrement recouvert de milliers de plaques d’or et surplombé d’un hti, chapeau décoratif orné de milliers de pierres précieuses et de centaines de clochettes en or et en argent. Tout autour se trouve une forêt de 64 petites pagodes dorées, ainsi que 4 temples.

 

C’est un lieu de pèlerinage majeur pour les Birmans qui y affluent de tout le pays, et une occasion unique de s’imprégner de la spiritualité bouddhique, au son des prières et des rituels. Une expérience envoûtante !

 

 

Cérémonie à la pagode Schwedagon - Myanmar

Cérémonie à la pagode Schwedagon © Benoît Cappronnier

 


La magie des temples de Bagan

 

Pour la seconde étape, partons pour Bagan, ancienne capitale du royaume de Pagan, le premier empire birman. Du IXe au XIIIe siècle, les rois de Bagan ont fait construire sur un site de 50 km2 plus de 2800 monuments, stupas et temples, en faisant le plus grand site archéologique d’Asie du Sud-Est.

 

On découvre, émerveillé, à vélo ou en calèche, les édifices de briques rouges éparpillés sur l’ensemble du site et quelques points de vue depuis des temples surélevés qui permettent d’admirer un panorama sur la plaine. Allez-y pour le lever ou le coucher du soleil. L’ambiance magique qui s’en dégage restera longtemps gravée dans votre mémoire. Et vous croiserez sûrement en chemin des bonzes venant chercher des offrandes qui achèveront de vous plonger dans l’ambiance.

 

 

Les temples de Bagan  - Myanmar
Les temples de Bagan 

 

 

La junte militaire a eu la mauvaise idée de construire une tour en 2004 qui dénature un peu le site et qui a empêché son inscription au patrimoine mondial de l’Humanité.

 

 

Attention, suite au séisme du mois d'août 2016, près de 450 temples de Bagan ont été endommagés. L'UNESCO a annoncé un programme pour en remettre une quarantaine en état d'ici deux ans. Mais Bagan, c'est près de 2000 pagodes, donc ne passez pas à côté de ce site merveilleux !

 

 

Des enfants moines - Myanmar
Des enfants moines © Benoît Cappronnier 

 

 

Mandalay, la cité des joyaux

 

Rendons-nous ensuite à Mandalay, seconde plus grande ville de Birmanie et capitale royale au XVIIe siècle. Avec plus de 150 monastères, c’est la capitale religieuse du pays. Commencez votre visite par la colline de Mandalay. A son sommet se trouve une pagode d’où vous pourrez profiter d’un beau panorama sur la ville et sur le Palais Royal. La montée est de plus propice à de nombreux échanges avec des Birmans.

 

Redescendez pour vous rendre à la pagode Kuthodaw, un ensemble de 729 petits stupas blancs dont chacun abrite une stèle comportant des textes sacrés. En tout, 1460 pages sont gravées sur le site. Juste à côté se trouve le monastère Shwenandaw, magnifique bâtiment entièrement en teck.

 

Le Bouddha Mahamuni - Myanmar
Le Bouddha Mahamuni © Benoît Cappronnier 

 

 

Au sud de la ville se trouve le Bouddha Mahamuni, une statue de bronze de 4 mètres de haut et pesant 6,5 tonnes, dont la surface est boursoufflée de feuilles d’or déposées par les fidèles. Et à quelques kilomètres de là, vous trouverez l’un des sites les plus connus du pays, le pont d'U Bein, long de 1,2 kilomètre. La photo du pont au coucher du soleil est emblématique du pays, mais devant l’affluence de touristes, on vous conseille plutôt de vous y rendre le matin.

 

Au fil de l’eau sur le lac Inle

 

Dernier arrêt au lac Inle, second plus grand lac du Myanmar. Il est bordé de villages sur pilotis dont les habitants, les Inthas, cultivent des jardins flottants, délicat assemblage de jacinthes d’eau et de terre plantées dans la surface du lac par des tiges de bambou. Y poussent tomates, courges et même des fleurs !

 

Jardins flottants sur le lac Inle - Myanmar

Jardins flottants sur le lac Inle © Benoît Cappronnier

pour vos papilles

Le Myanmar n’est pas aussi réputé que la Thaïlande pour sa culture gastronomique mais on y mange quand même très bien. Nous vous invitons en particulier à essayer le khaut swel kyaw, délicieux plat de nouilles sautées dont nous sommes particulièrement friands.

 

Les Inthas se déplacent sur le lac dans des barques en bois qu'ils dirigent en enroulant leur jambe autour de l'unique rame pour lui imprimer un mouvement circulaire, une technique unique au monde.

 

Dans les villages, vous pourrez visiter des ateliers d’artisans locaux, découvrir la vie locale ou encore la pagode Phaung-Daw U, qui abrite cinq statues de bouddha rendues difformes par les couches d’or successives qui y ont été déposées. 

 

Le Myanmar est un vrai bijou qu’il faut s’empresser de visiter avant que le tourisme de masse n’y ait fait ses ravages. D'autre part, ici plus qu’ailleurs, il convient de voyager responsable et d’éviter de dépenser son argent dans les établissements appartenant à la junte, pour privilégier les établissements privés.

 

Passées ces remarques, le Myanmar saura vous toucher au cœur, par la féérie des sites qu’il abrite, parmi les plus beaux d’Asie du Sud-Est, et par la gentillesse de ses habitants, dont les visages maquillés au thanaka et fendus d’un large sourire illumineront votre voyage.

 

 

Moines bouddhistes traversant le pont d'U Bein - Myanmar

Moines bouddhistes traversant le pont d'U Bein © Benoît Cappronnier

 

Benoît Cappronnier

 

A venir... RSS

Saint-Martin-en-Ré
Le mois prochain
L'île de Ré