Destination du mois
A la redécouverte de
Marseille et ses calanques

Capitale européenne de la culture en 2013, Marseille a subi à cette occasion une véritable métamorphose. Et la création en 2012 du parc national des Calanques est une raison de plus de redécouvrir, si ce n’est pas déjà fait, la cité phocéenne et son magnifique littoral. Suivez-nous à sa découverte.

 

Une ville sous bonne garde

 

Notre-Dame-de-la-Garde - Marseille et ses calanques

Notre-Dame-de-la-Garde © Benoit Cappronnier

Du haut de ses 157 mètres, la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde est l’endroit idéal pour commencer une visite de Marseille. Elle domine la ville et offre un magnifique panorama à 360° sur les environs. La première chapelle fut construite sur ce lieu en 1214 mais le bâtiment actuel date de 1864. Véritable palladium de Marseille, la « Bonne mère » est depuis le Moyen Âge considérée comme la gardienne des marins et des pêcheurs. L’église de style romano-byzantin est dominée par une statue de la Vierge à l’Enfant dorée, visible depuis presque toute la ville.

Redescendez par les ruelles escarpées vers le vieux port en passant par l’abbaye Saint-Victor, un des hauts lieux du catholicisme depuis sa fondation au Ve siècle. Sa crypte contient une riche collection de sarcophages des IVe et Ve siècles.

Promenez-vous ensuite sur le vieux port (le plus vieux du monde pour les Marseillais !) et admirez la forêt de mâts des bateaux qui mouillent dans la rade. Il a été entièrement réaménagé et est en grande partie piéton dorénavant. Au fond du port, tous les jours de 7h30 à midi, le fameux marché aux poissons vous plongera dans l’ambiance toute typique de Marseille, où rascasses, dorades, rougets et autres poissons sont encore vendus à la criée (et avec l’accent !). Promenez-vous aussi sous l’étonnant miroir géant de l’Ombrière, conçu par l’architecte Norman Foster. Perdez-vous dans les ruelles étroites du Panier, vieux quartier méditerranéen typique aux façades colorées, pour une immersion dans la vie marseillaise. C’est le plus ancien quartier de Marseille et le refuge historique des marins et des générations d’immigrants qui s’y sont succédées.

 

Un front de mer métamorphosé

 

Cathédrale La Major - Marseille et ses calanques

Cathédrale La Major © Benoit Cappronnier

Passé ensuite par le Fort Saint-Jean, construit au XIIe siècle pour protéger le port, pour emprunter la passerelle qui vous amènera au MuCEM, Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée. Le musée, conçu par l’architecte Rudy Ricciotti est l’emblème du renouveau de Marseille et accueille des expositions tournées vers la cité phocéenne et vers la méditerranée. Sa magnifique façade tout en résille de béton s’intègre magnifiquement dans le nouveau quartier du port où se mêlent modernité et tradition.

Juste à côté, admirez l’architecture étonnante de la Villa Méditerranée, qui semble flotter sur l’eau, puis longez le quai de la Joliette jusqu’à la Cathédrale La Major. Toujours en remontant les quais, vous tomberez sur le hangar maritime J1, nouveau hall d’exposition puis sur les terrasses du port, immense centre commercial où vous pourrez déjeuner face à la mer, pour enfin finir aux Docks de la Joliette, grand ensemble de façades austères en brique rouge, joliment réhabilité en bars, restos et bureaux.

 

Les spectaculaires paysages des calanques

 

Calanque de l'En-Vau - Marseille et ses calanques

Calanque de l'En-Vau © Benoit Cappronnier

Après la ville, prenez la direction du Parc national des calanques de Marseille. Ce site naturel exceptionnel s’étend entre le sud-ouest de la ville de Marseille jusqu’au village de Cassis. Il se compose de falaises calcaires au relief accidenté dans lesquelles rentrent des langues de mer, qui ne sont pas sans évoquer les fjords norvégiens. Les paysages sont majestueux et d’une grande diversité : des crêtes aux falaises tombant à pic dans la mer, des garrigues aux pinèdes, des calanques aux petites anses offrant des plages étroites, le parc comporte une mosaïque de paysages remarquables.

Au détour d’un sentier, vous vous émerveillerez en découvrant les plus belles couleurs de la méditerranée, du bleu turquoise au bleu marine, comme dans la magnifique calanque d’En-Vau ou à celle de Sormiou.

 

 

pour vos papilles
 

Ne manquez pas lors de votre visite de goûter une bouillabaisse, délicieuse soupe de poissons servie avec des croûtons de pains tartinés de rouille et des poissons servis entier. A déguster idéalement assis sur une terrasse face à la mer !

 

La visite peut se faire soit en bateau, (au départ de Marseille, de Cassis ou de la Ciotat), soit à pied. On vous conseille les deux, si vous avez le temps, tant les paysages vous apparaitront différents vus depuis la terre ou depuis la mer. A pied, plusieurs sentiers vous permettent d’y accéder. Le GR 98-51 traverse entièrement le parc sur une ligne de crête. Attention, c’est long : 28 km soit 11 heures de marche environ. Mais vous pouvez aussi n’en faire que des segments,  ce qu’on vous conseille d’ailleurs, en planifiant deux jours pour les explorer.

Pour les plongeurs, les fonds sous-marins sont parmi les plus spectaculaires de la méditerranée. Congres, murènes, mérous, poulpes et hippocampes peuvent être aperçus au milieu des colonies de corail et des gorgones.

La meilleure période pour explorer les calanques va de l’automne au printemps. En été, il fait souvent trop chaud pour randonner et l’accès est souvent réglementé, voire fermé.

Marseille, on l’a vu, offre depuis 2 ans un visage métamorphosé et vaut largement une découverte, ou une redécouverte. Que vous soyez amateurs d’histoire, de culture ou de nature, elle saura à coup sûr vous conquérir parée de ses nouveaux atours.

 

Benoit Cappronnier

 

A venir... RSS

Le mois prochain
La Floride
cap vers le Sud