Destination du mois
Les Flinders Ranges,
à la rencontre du bush australien

 

A 450 km au nord d’Adélaïde, dans le sud de l’Australie, le parc naturel des Flinders Ranges est l’un des endroits les plus populaires pour découvrir le bush et l’outback australien. L’iconique chaîne de montagnes des Flinders s’étend depuis le nord d’Adélaïde sur plus de 400 km, offrant crêtes acérées, gorges étroites, lieux sacrés aborigènes, nature foisonnante et le si typique sol rouge des terres australes. En route à sa découverte, mate !

 

Wilpena Pound, le cœur des Flinders

 

Sentier de randonnée des Flinders - Australie
Sentier de randonnée des Flinders © Benoît Cappronnier

 

Au cœur de la chaîne des Flinders, le parc national de Flinders Ranges couvre une surface de plus de 900 km2 et abrite Wilpena Pound, un gigantesque amphithéâtre naturel de plus de 80 km2 entouré de falaises aux couleurs chatoyantes, qu’on a longtemps pris pour le cratère d’un ancien volcan alors qu’il est en fait constitué de deux chaînes de montagnes qui encerclent et isolent l’endroit. Les montagnes des Flinders, vieilles de plus de 500 millions d’années, ont été jadis plus hautes que celles de l’Himalaya, avant que l’érosion ne les réduise à une taille relativement plus modeste !

Le centre d’accueil des visiteurs au Wilpena Pound Resort offre informations, hébergement et restauration, et sert de point de départ pour la plupart des sentiers qui parcourent le parc. Les hébergements proposés vont de l’emplacement de tente au bungalow jusqu’au camping luxueux avec tentes climatisées et service digne d’un cinq étoiles.

 

Le paradis des randonneurs

 

La faune pullule à la tombée de la nuit - Australie
La faune pullule à la tombée de la nuit © Benoît Cappronnier

 

Le parc est le lieu idéal pour les randonneurs amateurs de grands espaces. Situé en plein cœur de l’outback, le massif de Wilpena Pound est un endroit incroyable, qui réserve bien des surprises.

Un des sentiers de randonnée vous amènera sur la ligne de crête de Wilpena Pound, jusqu’au point culminant des Flinders, le St Mary Peak, à 1170 m. La randonnée traverse des paysages spectaculaires et offre des panoramas dégagés tant sur l’extérieur que l’intérieur du cirque. Montée haletante et redescente prudente occuperont aisément la journée. Les moins sportifs pourront, quant à eux, prendre l’alternative de la plateforme de point de vue de Wangarra qui offre un aperçu de la « pound ». Forêts d’eucalyptus, acacias, ibiscus, orchidées et bien d’autres plantes vous permettront de vous familiariser avec la flore locale et les rencontres avec les animaux vous enchanteront.

Le parc compte en effet une faune abondante et les kangourous et les émeus sont présents ici en grand nombre. Le matin et le soir, ils sont facilement visibles en petits groupes, jusque dans le camping du parc où une rencontre fortuite avec une famille d’émeus au sortir de sa tente est un moment inoubliable. On trouve ici aussi le pétrogale à pied jaune, une espèce de wallaby iconique des Flinders, sorte de petit kangourou à la queue rayée.

Autre résident du parc, l’échidné est, avec l’ornithorynque, une des grandes curiosités du monde animal. Imaginez un hérisson sans dents doté d’une poche ventrale comme les kangourous et pondant des œufs… Un animal unique au monde !

Par ailleurs, de nombreuses espèces d’oiseaux peuplent le parc, parmi lesquelles cacatoèsloriquetsperruches et guêpiers enchanteront vos yeux avec leur plumage chatoyant (mais pas toujours vos oreilles !).

 

Le peuple du roc

 

Des hommes, les  Adnyamathanha, ou « peuple du roc » (qui rassemblent cinq groupes aborigènes partageant une même culture et une même langue) vivent ici depuis des millénaires. Ils ont laissé de nombreuses traces et légendes sur les Flinders. Les légendes font partie des histoires Yura Muda, traditions orales qui se transmettent de génération en génération et qui témoignent du riche héritage culturel des lieux.

 

D’après un Yura Muda, l’enceinte d’Ikara (Wilpena Pound en langue aborigène) serait en fait le corps de deux akurra, serpents géants, qui se seraient enroulés lors d’une cérémonie d’initiation dont ils auraient dévoré les participants. Repus, ils se seraient endormis et leurs corps seraient devenus les montagnes qui encerclent le pound, la tête du serpent mâle étant le St Mary peak. C’est la raison pour laquelle cet endroit est sacré pour les aborigènes et ne doit être gravi.

 

Sacred canyon, à 19 km au nord de Wilpena, contient de nombreuses gravures rupestres aborigènes millénaires. En remontant le canyon, représentations d’émeus, de kangourous ou de cercles se dévoileront à vous. On sait peu de choses sur les auteurs de ces gravures, leur histoire s’étant perdue depuis longtemps.

Le parc des Flinders saura ravir les visiteurs par la diversité de ses paysages, sa faune et sa flore variées ainsi que par ses sites aborigènes à l’atmosphère magique. Et la route depuis Adélaïde vous offrira d’autres occasions de visites, entre les villages des pionniers australiens, le parc national de Mt Remarkable ainsi que les vignobles de Barossa valley. Une région à ne pas manquer lors d’un voyage en Australie !

 

 

Le peuple du roc - Australie

Le peuple du roc © Benoît Cappronnier

 

Benoît Cappronnier

A venir... RSS

Le mois prochain
La Floride
cap vers le Sud