Destination du mois
L'Écosse,
entre Lochs et châteaux
Quelle autre destination que l’Écosse marie avec autant de brio une histoire riche et ancienne et une nature époustouflante ! Entre châteaux en ruines et landes teintées de bruyère, kilts et côtes déchiquetées, whisky et nature sauvage, partons pour un voyage à sa découverte.
 
 
 
La célèbre vache des Highlands, en Ecosse
La célèbre vache des Highlands © Benoit Cappronnier

 

 
 
Edimbourg

 

Capitale de l’Écosse, Edimbourg s’est construite sur des collines volcaniques. La plus célèbre, Castle Rock, abrite en son sommet le château d’Edimbourg, dont les fondations remontent au VIIe siècle. Il a servi pendant des siècles de résidence royale et de forteresse militaire et c’est aujourd’hui le site le plus visité d’Écosse.
 
 
Depuis le château, la Royal Mile (rue royale) relie le château à Holyrood Palace, la résidence de la Reine. La descente de cette rue est l’occasion de nombreuses visites. Parmi les plus intéressantes, ne manquez pas Gladstone’s Land où sont reconstitués les appartements des riches marchands d’Edimbourg du XVIIe siècle. St Giles Cathedral vaut la visite pour sa magnifique Thistle Chapel au style gothique.
 
 
Enseigne Bacon Brodie's Tavern, le long de la Royal Mile
Une enseigne se trouvant le long de la Royale Mile © Benoit Cappronnier

 

 
Real Mary King’s Close vous donnera un aperçu fascinant et effrayant de la vie au XVIIe siècle, avec force détails scabreux et histoires de fantômes. Le parlement écossais, construit en 2004 par l’architecte catalan Enric Miralles contraste par son style très moderne (et décrié) avec l’architecture de la rue.
 
 
Enfin, au bout de la Royal Mile vous attend Holyrood Palace, résidence officielle de la Reine, célèbre pour avoir abrité Marie Stuart. Vous pourrez y découvrir les appartements royaux ainsi que les vestiges empreints de romantisme de l’abbaye de Holyrood.
 
 

La péninsule de Fife et côte de l’Angus

 

Partez ensuite en voiture contourner le Firth of Forth, l’estuaire du fleuve, pour découvrir le littoral verdoyant de la côte de Fife, entre Stirling et Saint Andrews, et ses charmants ports de pêche.
Premier arrêt donc à Stirling, pour découvrir le château de Stirling, l’un des plus grands châteaux d’Ecosse.
 
 
Le château de Dunnottar à Edimbourg, en Ecosse
Le château de Dunnottar © Benoit Cappronnier

 

 
Stratégiquement placé en haut d’une colline et entouré sur les côtés par trois falaises à pic, c’est depuis des siècles une place forte écossaise et l’un de ses châteaux les plus importants. Mélangeant les styles Renaissance et gothique flamboyant, il est du point de vue architectural un des plus beaux bâtiments écossais.
 
 
En suivant la route du Fife à travers les charmants villages de pêcheurs, offrant moultes escales sympathiques, vous aboutirez à Saint Andrews, connu mondialement pour être le berceau du golf. La ville abrite d'ailleurs un musée du Golf ainsi que le Old Course, sûrement le terrain de golf le plus connu du monde. Il faut dire qu’avec la fréquence des pluies, pas besoin d’arrosage pour garder l’herbe bien “green” !
 
 
 
Un joueur de cornemuse, devant le château de Dunnottar, en Ecosse
Un joueur de cornemuse devant le Château de Dunnottar © Benoit Cappronnier

 

 

Vous pouvez ensuite pousser plus au nord sur la côte de l’Angus, jusqu’à Aberdeen, et vous arrêter en chemin à Stonehaven pour découvrir les majestueuses ruines du château de Dunnottar, situé sur un piton rocheux 50 mètres au-dessus de la mer. Le château est isolé de la terre par un sentier pentu et étroit, l’isolant du continent et donnant ainsi un des panoramas les plus impressionnants d’Ecosse.
 

Les Highlands, berceau du whisky

 

A l’ouest d’Aberdeen, le parc naturel des Cairngroms recèle des paysages granitiques spectaculaires. Cinq des six plus hautes montagnes du Royaume-Uni s’y trouvent, et le parc abrite le quart des forêts écossaises. Laissez-vous donc tenter par des randonnées au sein de ses forêts ou à travers ses landes de bruyères, qui teintent les montagnes de rose en été, et partez à la découverte de sa faune : écureuils, chats sauvages, martres, aigles, cerfs, tétras...
 
 
 
Magnifique paysage des Highlands à Edimbourg, en Ecosse
Paysages des Highlands © Benoit Cappronnier

 

 
 
Inverness, capitale des Highlands, est ensuite le point de départ idéal pour aller explorer le fameux Loch Ness, et essayer d’apercevoir son fameux monstre ! Le folklore des highlands abonde d’histoires de monstres vivants dans les lochs mais c’est en 1933 que la légende de Nessie a commencé par des articles dans la presse locale, qui ont eu un écho international et ont donné lieu à de nombreuses recherches plus ou moins scientifiques. Monstre ou pas, vous pourrez visiter le Loch Ness center pour des informations plus scientifiques sur les recherches et ainsi vous faire votre propre idée !
 
 
Dégustation de whisky © Benoit Cappronnier

 

 
Enfin un séjour en Ecosse n’est pas complet sans une découverte du whisky. L’Ecosse compte pas moins de 100 distilleries fabriquant plus de 350 variétés de whisky différentes, aux parfums tourbeux, corsés, riches ou robustes. La route du whisky propose un circuit entre Inverness et Aberdeen qui concentre un grand nombre de distilleries du breuvage national.
 
 
Toutes les distilleries ne se valent pas, renseignez-vous bien avant de choisir. Vous y apprendrez l’histoire de cette boisson, mais aussi les différentes étapes pour sa distillation et chaque visite comporte une dégustation où vous découvrirez différents types de whisky.
 
 
Barriques de whisky à Edimbourg, en Ecosse

Barriques de whisky © Benoit Cappronnier

 

Un voyage en Ecosse saura charmer grands et petits, tant sa nature et son histoire se prêtent à laisser courir l’imagination, en rêvant d’histoire de chevaliers, de rois et de princesses ou de créatures fantastiques qui enchanteront les voyageurs de tous âges.

 

À VOS PAPILLES
 

On ne peut parler gastronomie écossaise sans évoquer le Haggis, panse de brebis farcie d’abats de mouton, mélangés à de l’oignon, de l’avoine, des épices et du sel, et longuement cuit. Et il en existe même une version végétarienne !

 

Benoit Cappronnier

 

A venir... RSS

Le volcan Teide dans une mer de nuages
Le mois prochain
Canaries, au-delà des plages