menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
Destination du mois
Le Karnataka
la perle méconnue de l’Inde

 

Situé sur la côte Ouest de l’Inde entre les états de Goa et du Kerala, le Karnataka, s’il est moins connu que ses illustres voisins, ne manque pourtant pas d’attrait pour les touristes. Sa capitale Bangalore, cœur du high tech indien et « Silicon Valley indienne », est fermement ancrée dans le 21ème siècle mais les différents royaumes qui s’y sont succédés au fil des siècles y ont laissé de nombreux sites historiques somptueux. Suivez-nous pour une découverte de ses plus beaux sites.

 

A la découverte des Chalukyas

 

Ghats à Badami - Inde Karnataka

Ghats à Badami © Benoît Cappronnier

 

 

Au nord du Karnataka, les dynasties des Chalukyas ont laissé entre les VIème et VIIIème siècles de fabuleuses traces de leur passage. A Badami tout d’abord, ancienne capitale royale, où se trouvent de remarquables grottes sculptées à flanc de montagne autour d’un lac artificiel. Quatre grottes chargées de sculptures s’enchaînent le long d’un escalier envahi de singes chapardeurs (attention à vos affaires !), 3 dédiées au panthéon hindou et la dernière au culte jaïn. En haut des marches, la vue sur le lac et les collines environnantes est splendide et ne manquez pas de flâner le matin autour du lac pour profiter des saveurs de la vie indienne. A 20 kilomètres de là, Pattadakal, autre site majeur classé au patrimoine mondial de l’Unesco, contient de nombreux temples hindous dédiés à Shiva parmi lesquels le temple de Virûpâksha, chef-d’œuvre élevé vers 740. Enfin, à Aihole, un ensemble de 125 temples attend les visiteurs, parmi lesquels le temple de Durga et ses splendides sculptures.

 

Hampi, la magie granitique

 

Sadhus à Hampi - Inde Karnataka

Sadhus à Hampi © Benoît Cappronnier

 

 

A plus de 150 kilomètres au sud, la magie d’Hampi vous enchantera à coup sûr. Dans un magnifique écrin naturel serti de gigantesques blocs de granit rose sont dispersées plusieurs centaines de temples. Ici, pas de ville mais un village qui a su garder son charme même s’il vit aujourd’hui principalement du tourisme. Passez-y quelques jours à déambuler entre les différents temples à pied, à moto ou à vélo, et à profiter de cette plongée dans la campagne indienne. Une belle occasion d’observer à l’écart du bruit et de la foule la vie indienne, entre ablutions matinales, kornak baignant son éléphant ou femmes lavant leur linge dans la rivière. Une escale hors du temps ! Hampi fut la capitale royale du Karnataka du XIVème au XVIème siècle et rivalisa un temps avec Bénarès. A son apogée, la ville comptait 500 000 habitants et s’étendait sur 30 km2. Une vraie métropole dont on a du mal à imaginer aujourd’hui l’étendue. Le seul temple en activité, Virupaksha, est orné d’un gopuram, tour pyramidale où batifolent des singes. Vous pourrez y observer les rites des pèlerins ou même vous y faire bénir par un éléphant moyennant quelques roupies. Parmi les autres temples remarquables, le temple de Hazara Rama vous émerveillera avec ses murs sculptés de scènes du Ramayana et de la vie quotidienne de l’époque et le temple Vitthala vous surprendra avec son étonnant char de pierre dont les roues pouvaient réellement tourner à l’époque. 

 

 

L’orfèvrerie de pierre des Hoysalas

 

Eléphants d'Asie à Bandipur - Inde Karnataka

Eléphants d'Asie à Bandipur © Benoît Cappronnier

 

A 350 kilomètres vers le sud, deux sites majeurs de la dynastie Hoysala (XIème au XIVème siècle) se trouvent autour de la ville d’Hassan et abritent des bijoux d’architecture et de sculpture. A Belur tout d’abord, le temple de Chennakeshava est une pure merveille. Sa façade extérieure est entièrement sculptée d’animaux et de danseuses, chaque sculpture étant unique. Mais leur beauté n’égale pas les splendeurs des temples de Halebid. Hoysaleshera  tout d’abord est un temple du XIIème siècle dédié à Shiva et entièrement recouvert de sculptures d’une telle finesse qu’il n’a pas d’égal dans toute l’Inde, si ce n’est dans le monde. Vous pouvez passer des heures à admirer leur finesse et le méticuleux travail des artisans dans les détails des centaines de statues de dieux et d’animaux qui l’entourent. Le temple de Kedareshvara est aussi somptueux même si plus petit et vous captivera avec ses dentelles de pierre. Ces deux temples pourraient valoir à eux-seuls le voyage. Enfin, non loin d’Hassan, le temple Sravanabelagola, un des lieux saints du culte jaïn, abrite une statue d’un saint haute de 17 mètres, dont les pieds sont religieusement lavés chaque matin.

 

Les autres trésors du Karnataka…

 

A Mysore, vous aurez l’occasion de découvrir le faste et la grandeur des palais des Maharajas d’antan au Mysore Palace, un des palais les plus extraordinaires de l’Inde. Au travers des différentes pièces plus extravagantes les unes que les autres s’étalent tout le grandiose, le baroque, le rococo et le kitsch de la cour du Maharaja. C’est l’équivalent indien du château de Versailles ! Ne manquez pas de le visiter le dimanche soir, le palais s’illuminant alors de milliers d’ampoules ! 
Et en dehors des temples, le Karnataka offre d’autres trésors pour les fervents de découverte. Les amateurs de plages se rendront à Gokarna et ses plages authentiques et calmes pour profiter d’un séjour Ayurvédique. Les amoureux des animaux se rendront à la réserve de Bandipur-Mudumalai ou encore au Bhadra Wildlife Sanctuary pour avoir une chance d’admirer dans leur habitat naturel tigres, éléphants, ours et daims. En tout, le Karnataka abrite une quinzaine de parcs naturels.
 

 

pour vos papilles
 

On ne vous le cache pas, on adore le Biryani, plat de riz pilaf parfumé au safran cuit à l’étouffée au four avec ou sans viande et servi parfois dans un récipient en argile qu’il faut briser avant de le déguster. Un vrai régal !

 

Le Karnataka, avec sa riche histoire est un must pour les amateurs de visites somptueuses qu’il saura ravir par la beauté inégalée de ses temples. Néanmoins, ici comme partout en Inde, il faut savoir prendre son temps, perdre ses repères culturels pour vivre pleinement une expérience indienne.  

Le touriste trop pressé ne goûtera pas réellement la saveur de ces temples incroyables où vibre toute la vie foisonnante de l’Inde.

 

Benoit Cappronnier

A venir... RSS

Myanmar
Le mois prochain
Myanmar