Destination du mois
La Floride
cap vers le Sud
 
 
État le plus au sud des États-Unis, et véritable point de jonction entre l’Amérique du nord et l’Amérique latine, la Floride n’est pas que le paradis des retraités américains qui viennent ici profiter du climat clément. Le sud de l’État est un point idéal pour une première découverte, entre la modernité et le dynamisme de Miami, la faune sauvage des Everglades et les chapelets d'îles des Keys. Partons à sa découverte.
 

 

Miami l’arty

 

 
Véritable melting pot culturel, Miami est principalement hispanique, à plus de 70%. Attendez-vous à entendre beaucoup parler espagnol ici. Au fil des années, Miami s’est forgé une réputation de ville festive, tolérante, design et branchée.
 
 
Une visite de Miami commence par les plages, Miami Beach et South Beach, dont les cabines colorées des maîtres-nageurs sont iconiques de la Floride.
 
 
Cette station balnéaire du début des années 30 construite le long d’une immense plage concentre la plus belle attraction de la ville, avec l’Art Deco District avec ses magnifiques édifices Art déco, dont la Casa Casuarina, ex-demeure de Versace.
 
 
 
 
Piscine de la Casa Casuarina, ex-demeure de Versace ©Flickr
Piscine de la Casa Casuarina ©Flickr

 

 
 
Spot idéal la journée pour le farniente, le surf ou un match de beach-volley, c’est aussi l’endroit où sortir une fois la nuit tombée, que ce soit pour un cocktail ou pour danser sur des rythmes latinos.
 
 
Miami compte aussi quelques beaux musées, parmi lesquels le Miami Art Museum, consacré à l’art moderne, le Wolfsonian-FIU, très intéressant musée sur le design des 19ème et 20ème siècles, et plus original, le World Erotic Art Museum, pour son impressionnante collection d’art érotique du monde entier.
 
 
Miami se veut toujours à la pointe des tendances artistiques et elle accueille chaque année Art Basel, la foire d’art contemporain.
 

 

Les Everglades, paradis sauvage

 

 

À une heure de route au sud de Miami, le Parc national des Everglades est la troisième plus grande réserve naturelle des États-Unis. Cette zone marécageuse luxuriante reste sauvage, mais pourtant facilement accessible.

 

 

Rencontre frissonnante dans les Everglades © B. Cappronnier

 

 

 

Elle est peuplée d’animaux de toute sortes dont le plus emblématique est l’alligator, mais aussi de plus de 300 espèces d’oiseaux, 40 espèces de mammifères et 50 espèces de reptiles. Un sacré bestiaire que l’on peut facilement observer. 

 

Une seule route traverse le parc pour rejoindre Flamingo, établi sur la baie de Floride. Le long de la route, des arrêts permettent de découvrir les différents biotopes des Everglades et leurs habitants au travers d’itinéraires de difficultés variables.
 
 
Anhinga Trail permet ainsi par un sentier aménagé et des passerelles passant sur l’eau d’observer une majeure partie des animaux du parc en toute sécurité. Alligators, cormorans, hérons, tortues aquatiques peuvent être admirés pour le plus grand bonheur des grands et des petits.
 
 
Chacun des sentiers permet de découvrir les pinèdes, les hammocks, la mangrove ou les marécages. Et les chanceux apercevront lamantin, crocodile, panthère ou chouette rayée.
 
 
 
 
 
Le lamantin est une espèce emblématique des eaux de la région des Keys © B. Cappronnier

 

 
 
 

Les Keys, cap vers l’océan

 

 

En continuant vers le sud, à l’endroit le plus méridional des États-Unis se trouve l’archipel des Keys. Sur plus de 160 kilomètres s’étalent des îles coralliennes et des îlots de mangroves, reliés entre eux par l’Overseas Highway, la route d’outre-mer, magnifique route panoramique enjambant les 43 îles de l’archipel, et déroulant sur tout son long toutes les nuances de bleu de l'océan. 
 
 
Les Keys ont longtemps été un endroit à part aux États-Unis, symbole de l’Amérique alternative et recèlent des trésors écologiques marins, entre mangrove, coraux et herbiers. Il est courant de voir depuis les pontons des lamantins, grosses vaches de mer, ou des dauphins lors de virées en bateau. Les Keys comptent plusieurs parcs naturels, comme le John Pennekamp Coral Reef Park ou National Key Deer Park où vous pourrez observer les biches des Keys, mais aussi de nombreuses plages sublimes.
 
 
 
La demeure d'Hemingway à Key West © B. Cappronnier
La demeure d'Hemingway à Key West © B. Cappronnier

 

 
 
Au bout de la route, la légendaire Key West a été la demeure d’Ernest Hemingway ou de Tennesse William, qui y écrivirent leurs plus belles œuvres. Ses rues sont bordées de charmantes maisons typiques en bois surmontées d’un belvédère, les “conch houses”. On s’y balade à pied ou en vélo, dans une atmosphère décontractée, pour s’isoler sur de belles plages ou pour profiter de l’ambiance festive de l’endroit, Key West étant l’un des rendez-vous de la communauté gay américaine.
 
 
Vie sauvage, plages paradisiaques, ambiance décontractée des villes, ambiance latino de Miami et vie artistique riche, le sud de la Floride offre une grande variété d’ambiance, idéale pour une découverte du plus ensoleillé des États américains !
 
 
 
À VOS PAPILLES

 

Impossible de quitter les Keys sans avoir goûté à la fameuse Key Lime Pie, tarte au citron vert faite à partir des citrons locaux, dont la recette aurait été élaborée pour les pêcheurs. C’est une institution locale avec de multiples variantes !

 

 

 

 

 

© Flickr

 

 

Benoit Cappronnier

 

A venir... RSS

Le volcan Teide dans une mer de nuages
Le mois prochain
Canaries, au-delà des plages