Destination du mois
À la découverte de la côte de la Norvège

 

La simple évocation du nom de la Norvège fait naître dans l’imaginaire collectif la vision de paysages magnifiques, entre fjords majestueux, côte sauvage, nature exubérante et aurores boréales… Suivez-nous à la découverte de sa côte, de Tromsø à Bergen.

 

Tromsø, le « Paris du Nord » ou la capitale arctique
 

Démarrons notre périple à Tromsø, plus grande ville existante à l’intérieur du cercle arctique. Entourée de hautes montagnes, la ville est le point de départ des expéditions polaires. Elle est réputée pour son église, Ishavskatedralen, la cathédrale arctique, dont les 11 arches triangulaires évoquent les crevasses glaciaires et les aurores boréales.


 

Maison et ciel typiquement norvégiens

Maison et ciel typiquement norvégiens © Benoît Cappronnier

 

Polaria, le centre du patrimoine arctique, présente de manière ludique le nord de la Norvège et la faune marine locale au travers d’aquariums et surtout de bassins abritant des phoques barbus. Enfin, les montagnes autour de Tromsø offrent de belles possibilités de randonnées. Mais Tromsø est avant tout l’un des meilleurs endroits pour admirer en hiver des aurores boréales.

 

Les îles Lofoten, le bijou norvégien

 

Plus au Sud, Vegaøyan ou l’archipel des Lofoten offre des paysages d’une beauté époustouflante. Tout au long des différentes îles, les villages de pêcheurs, toujours actifs, vous feront découvrir cette activité traditionnelle norvégienne. Chaque village dispose en extérieur de séchoirs en bois sur lesquels les cabillauds sont mis à sécher après la saison de pêche. Et plusieurs musées présentent l’histoire et les méthodes de pêche.


 

Paysage grandiose des îles Lofoten © Benoît Cappronnier

Paysage grandiose des îles Lofoten © Benoît Cappronnier


 

Les splendides paysages montagneux côtiers sont un vrai terrain de jeu pour les randonneurs et à certains endroits, la couleur turquoise de l’eau vous évoquera les eaux tropicales… jusqu’à ce que vous y trempiez votre pied. La température vous ramènera rapidement à la dure réalité !

 

L’archipel de Vega ou l’harmonie entre les hommes et la nature

 

Continuons vers le sud, franchissons le cercle arctique avant de nous rendre à l’Archipel de Vega. Ces îles classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO vivent depuis 1500 ans dans un mode de vie respectueux de l’environnement, entre pêche et collecte du duvet des oies eider. Ce duvet est récolté dans les nids une fois que les oisillons ont pris leur envol et les oiseaux sont donc strictement protégés de toute perturbation.

Chaque habitant cherche donc à attirer les eiders pour qu’elles nichent sur son terrain et profiter ensuite des précieuses plumes, avec lesquelles sont fabriquées des couettes dont les plus chères valent 5000 €. Un vrai modèle de collaboration durable entre l’homme et la nature qui devrait servir de modèle ! 


 

Splendide randonnée le long des fjords autour de Bergen

Splendide randonnée le long des fjords autour de Bergen © Benoit Cappronnier

 

Bergen et la ligue hanséatique

 

 
Enfin, finissons notre visite par Bergen, seconde ville de Norvège, elle aussi classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. C’est sans doute la plus belle ville du pays, avec le splendide quai de Bryggen, dont les maisons en bois aux façades multicolores abritaient les Hanséates, une ligue de commerçants qui fondèrent leur premier comptoir ici au XIVème siècle.
 

 

Les façades colorées du quai de Bryggen

Les façades colorées du quai de Bryggen @ B. Cappronnier


 

POUR VOS PAPILLES :
 

La Norvège est connue pour ses produits de la mer délicieux. Optez donc pour un plat de King Crab, crabe royal que vous pourrez déguster sur le port de Bergen par exemple. On en raffole et comme c’est une espèce invasive, qui se répand sur le long des côtes norvégiennes, vous ferez de plus une bonne action en les consommant ! Sauvez la planète, mangez du King Crab !

Le musée de la Hanse vous apprendra tout sur le monde des marchands de la Hanse et sur le mode de vie des marins et apprentis de l’époque. Bergen compte de nombreux autres musées d’art ou d’histoire, une église en bois debout ou Stavkirke, église médiévale typique de la Norvège ou encore Fløibanen, un parc d’où vous aurez une vue imprenable sur la ville. 
 

Pour explorer la côte norvégienne et ses fjords, deux possibilités s’offrent à vous : la voiture tout d’abord, où vous serez plus libre mais où les trajets sont longs car les routes sont sinueuses et étroites et entre la vitesse limitée et les attentes des ferries, les trajets deviennent vite interminables. Avantage, on s’arrête quand on veut et la Norvège a développé des routes touristiques mises en valeur par des architectes et des designers. 


L’autre possibilité est par la mer. L’express côtier Hurtigruten relie tous les jours Bergen à Kirkenes en longeant la côte. C’est l’un des moyens les plus populaires pour découvrir la Norvège. Le voyage dure 6 jours et fait escale dans 35 ports. On peut admirer depuis le pont les paysages majestueux des fjords et profiter des escales pour faire des excursions.
Quel que soit votre mode de transport, vous reviendrez enchanté de la majesté des paysages norvégiens.
 

 
 
Norvege


Benoît Cappronnier
 
 
 
Partez à la découverte des marchés de Norvège ici : 
 
 
 
 
 

A venir... RSS

Le mois prochain
La Floride
cap vers le Sud