menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
Destination du mois
Équateur
la pépite sud-américaine
Plus petit des pays andins, l’Équateur n’en propose pas moins une grande variété de paysages qui en font un concentré des trésors sud-américains. Avec la jungle amazonienne d’un côté, le Pacifique et les Galápagos de l’autre et au milieu, la cordillère des Andes et ses volcans, l’Équateur dévoile une palette des plus variées. Suivez-nous à sa découverte.
 
 
 

Quito, la Florence des Amériques

 

Perchée à 2 850 mètres, Quito est la seconde plus haute capitale du monde, derrière La Paz en Bolivie. A cette altitude, quelques jours sont nécessaires pour s’habituer aux conditions et le souffle est vite court. Ça tombe bien car la ville mérite de s’y attarder. Montez tout d’abord sur la colline du Panecillo afin d’embrasser Quito du regard et d’admirer la statue de la Vierge ailée. Vous y découvrirez la topologie de la ville, tapie sur une longue vallée sur laquelle veillent 3 volcans, dont le plus haut frôle avec les 4800 mètres. 
 
 
Vue sur un affluent de l'Amazone, en Equateur
Vue sur un affluent de l'Amazone © Benoit Cappronnier

 

 
 
Flânez ensuite dans le quartier colonial, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, à la découverte des églises, palais et monastères que les Espagnols ont construits sur les ruines de la ville Inca originelle. Parmi les incontournables, la Plaza de la Independencia, la cathédrale, la magnifique Iglesia de la compania ou le monastère de San Fransisco.
 
 

La Sierra, sur la piste des géants

 

Une fois rodé à l’altitude, partez à la découverte de la Sierra, la partie andine de l’Équateur, qui se déroule sur plus de 800 km de la frontière colombienne à la frontière péruvienne. Ses deux points culminants valent bien une visite. Le Chimborazo, tout d’abord avec ses 6268 m, est peut-être considéré comme le plus haut sommet du monde.
 
 
En effet, de par la forme renflée de la Terre aux équateurs, son sommet est le point le plus éloigné du centre de notre planète. Vous pourrez effectuer de belles randonnées dans les paysages andins au milieu des vigognes, mais aussi descendre le volcan en VTT par des sentiers et des pâtures.
 
 
Le Chimborazo, en Equateur
Le Chimborazo et lama © Benoit Cappronnier

 

 
 
Le Cotopaxi est quant à lui le plus haut volcan actif d’Équateur, avec une altitude de 5897 m. Il est possible de faire l’ascension du volcan, qui s’effectue de nuit, avec un spectaculaire lever de soleil depuis la cime. Il s’agit plus d’une marche en montagne que d’une escalade, mais l’altitude peut la rendre éprouvante. 
 
 
Outre Quito, la Sierra abrite quelques belles villes coloniales, la plus belle étant Cuenca, dont les rues bordées de maisons aux balcons de fer forgé et les deux cathédrales ne manquent pas de charme. C’est aussi à cet endroit que se trouve la plus célèbre fabrique de Panama, ces chapeaux de paille équatoriens blancs prisés des stars. 
 
 
Cuys sur un marché, en Equateur
Cuys sur un marché © Benoit Cappronnier

 

 
Les plus aventureux pourront aussi emprunter El Nariz del diablo, le train du diable, dont seul un tronçon reste ouvert aujourd’hui pour les touristes, et qui offre des vues spectaculaires sur le relief andin.
 
 

Dans la jungle amazonienne

 
L’Oriente est le nom de l’Amazonie équatorienne qui couvre toute la partie Est du pays. Cette forêt luxuriante est riche d’une faune variée (singes, tapirs, paresseux, toucans, aras, caïmans…) et est peuplée de communautés indigènes que l’on peut découvrir lors d’excursions s’organisant depuis les principales villes de la région (Puyo, Tena, Coca ou encore Macas).
 
 
Une occasion de découvrir la faune incroyable de ce lieu, même si les rencontres sont aléatoires et rares dans la jungle, ainsi que la flore majestueuse, entre fromagers géants, hévéas et plantes médicinales dont votre guide ne manquera pas de vous détailler les usages. 
 
 
 
Lions de mer en Equateur
Lions de mer

 

 
De nombreuses agences proposent aussi des tours permettant de rencontrer les communautés indigènes, principalement des Quechuas, et de découvrir leur culture et leur mode de vie, en séjournant dans des villages.
 
 

Les Galápagos

 

Mais pour les amoureux des animaux, la véritable pépite de l’Équateur reste les Galápagos. Ce chapelet de 19 îles volcaniques situé à plus de 1000 km à l’ouest de la côte est un véritable laboratoire vivant. Darwin y trouva les fondements et les validations de sa théorie. Chaque île héberge des espèces de pinsons qui, bien que provenant d’un ancêtre commun, ont pu évoluer différemment en fonction de leur environnement, chacun isolé des autres.
 
 
Véritable sanctuaire de biodiversité, vous pourrez y admirer lions de mer, tortues géantes, iguanes, fous aux pieds bleus, frégates, pingouins. Par ailleurs, les eaux des Galápagos sont propices à la plongée et à l’observation de requins marteaux, lions de mer, requins baleine, tortues marines…
 
 
 
Couple de fregates, en Equateur
Couple de frégates
 
 
 
Les Galápagos se découvrent lors de croisières de 3 à 8 jours, ou alors vous pouvez vous loger sur une des îles habitées comme Santa Cruz pour ensuite faire des excursions à la journée. Le prix dans tous les cas reste élevé mais l’endroit est si unique qu’il le vaut bien.  
 
 
Avec une telle variété de paysages, l’Équateur ravira les voyageurs, qu’ils soient déjà familiers avec l’Amérique du sud ou que ce soit leur première incursion sur le continent. Une destination qui marquera votre esprit et dont vous vous souviendrez longtemps !
 
 
A vos papilles

 

Le Quimbolitos est un dessert typique de l’Équateur, élaboré à base de farine de maïs, d’œufs, de beurre, de fromage et de raisins secs, le tout enveloppé dans des feuilles d’Achira et cuit à la vapeur. A consommer en fin de repas accompagné d’une tasse de café (équatorien bien sûr).

 

Benoit Cappronnier
 

A venir... RSS

Myanmar
Le mois prochain
Myanmar