Tourisme durable

Agences de voyage et destinations disent STOP au plastique

19 Mars 2018 - Actualité / Initiatives

La question des déchets plastiques s’est récemment hissée au tout premier plan des préoccupations, notamment lors du World Travel Market de Londres en novembre dernier.


Dès le début de cette année, diverses agences de voyage ont annoncé des mesures pour contrer leur impact à ce niveau-là. Si ces initiatives étaient étendues à toute l’industrie, l’effet sur les milieux naturels dont le tourisme dépend tant serait énorme.
 
 
Une campagne environnementale qui lie interdiction du plastique et protection de l’écosystème marin
Une campagne environnementale qui lie interdiction du plastique et protection de l’écosystème marin


 

Le tour-opérateur de safaris Asilia a annoncé que plus aucun de ses camps n’utiliserait de pailles en plastique, les remplaçant par une alternative biodégradable à effet immédiat. La société a interdit le film plastique il y a plusieurs années de cela et s’est assurée l’an dernier que tous les paniers-repas à destination de ses clients étaient dotés d’un emballage biodégradable.
 
D’autres compagnies ont également annoncé des initiatives similaires à différentes échelles et échéances de temps. Marriott International a proscrit l’utilisation des pailles en plastique de tous ses hôtels au Royaume-Uni. RyanAir a déclaré que tous ses vols seraient ‘sans plastique’ à bord d’ici 2023. Les compagnies P&O Cruises et Cunard prévoient d’exclure les plastiques jetables de leurs bateaux d’ici 2022. La Royal Caribbean International est déterminée à faire de même, sans cependant indiquer d’échéance précise.
 
Certaines initiatives vont même plus loin : les îles de Majorque, Minorque et Ibiza interdiront tout produit plastique jetable d’ici 2020.
 
La révolution du sans plastique est en marche.