Tourisme durable

10 Conseils pour réussir son premier voyage en Inde

15 Juin 2017 - Culture / Découverte

Chaotique, déboussolante, délirante, captivante, intimidante… Par son immense diversité culturelle et géographique, l’Inde résiste à toute définition et ne peut s’aborder qu’avec humilité et étonnement. Vous êtes prêt à vous lancer dans le grand voyage : partir en Inde pour la toute première fois. Comment faire alors pour s’y préparer ? Suivez nos conseils pour éviter les mauvaises surprises et partir sereinement à la découverte de ce monde fascinant.

 

Sur les routes indiennes ©VR

 

 

Choisir la bonne saison

On peut voyager tout au long de l’année en Inde à condition d’être au bon endroit au bon moment. Sur un si vaste territoire, le climat diffère d’un bout à l’autre du pays.
 
Gardez en tête que la meilleure période pour visiter la majorité du pays se situe entre octobre et mars. Le reste de l’année est idéal pour partir à l’assaut de l’Himalaya.
 
Renseignez-vous bien sur les spécificités régionales pour éviter les grosses chaleurs ou trop de pluie. Quel est le meilleur moment pour voir des tigres dans les parcs nationaux ? Quand faire du rafting sur le Gange ? Quelle période pour dormir dans les dunes du désert du Thar ? Et pour la plage ? Et pour un trekking au Ladakh ? Et les festivals, en verrai-je ?
 
Vous l’aurez compris, c’est LA question la plus importante pour préparer votre voyage : quand partir en Inde ?
 
 
 
Le lac Pangong sur les hauts plateaux himalayens ©Sophie Squillace

 

 

Prendre le temps

 
Attention, on ne fait pas le tour de l’Inde en quelques semaines. Une vie entière ne suffirait pas à parcourir et explorer ce pays-monde. Une seule règle : ne pas vouloir tout voir
 
En fonction de la saisonnalité, il ne vous reste qu’à choisir votre région de prédilection. Rappelez-vous qu’en Inde, on roule rarement à plus de 40 km/h. Tout prend du temps dans ce pays de plus d’1,25 milliard d’habitants.
 
Les trains indiens ne sont pas vraiment synonymes de trains à grande vitesse. Sur les routes, les charrues, les camions, les deux roues, les troupeaux, les travaux, les processions religieuses, beaucoup d’éléments imprévisibles peuvent ralentir considérablement votre course.
 
La bonne nouvelle, c’est qu’en prenant le temps, vous comprendrez un peu mieux ce qui se passe autour de vous, votre curiosité n’en sera que plus attisée. Et ce sera l’occasion de revenir visiter une autre région indienne une prochaine fois.
 
 
 
 
Sur les routes indiennes ©VR 

 

 

Éviter la foule

 
Pour un premier voyage en Inde, vous n’êtes pas obligé de vous infliger le plus intense, le plus difficile et le plus fatiguant : fuyez les grandes villes !
 
Choisissez un itinéraire équilibré qui vous offre des moments de répit. Enchaîner les centres urbains de plus d’un million d’habitants peut vous rendre rapidement allergique au bazar indien.
 
Au lieu de visiter les classiques, Delhi, Agra, Jaipur, partez respirer dans les piémonts himalayens, même en plein hiver. Entre deux grandes villes touristiques, faites des pauses dans votre itinéraire avant de retourner affronter le chaos urbain.
 
Choisissez des régions moins fréquentées, partez dans l’Inde rurale, séjournez dans les villages, explorez les parcs nationaux…
 
 
Foule indienne
Foule indienne ©Dana Ward

 

 

Faire appel à des experts sur place

 
Pour les novices, organiser un voyage en Inde peut être un vrai casse-tête. 
Agence de voyage locale, connaissances, amis d’amis, Airbnb, Couchsurfing ou autres, échangez le plus possible avec ceux qui s’y sont déjà frottés.
 
Bons conseils, pièges à éviter, incontournables ou perles rares, vous apprécierez toujours un petit coup de pouce pour vous mettre sur le bon chemin. 
Réserver votre visa pour l'Inde en ligne, réserver un billet de train ?
Le Taj Mahal est-il ouvert le vendredi ? Quel palais choisir au Rajasthan pour une nuit de rêve ? Comment réserver une croisière au Kerala ? Que voir à Chennai ? Dans quel quartier dormir à New Delhi ?
 
 
 
Le fort de Mehrangarh à Jodhpur ©Sophie Squillace
Le fort de Mehrangarh à Jodhpur ©Sophie Squillace

 

 

Vivre plus qu’un voyage

 
Sortir des circuits classiques est le meilleur moyen pour s’immerger au cœur du pays. Ne faites pas comme tout le monde. 
En pratiquant un tourisme responsable en Inde, on découvre un tout autre aspect du pays, loin des clichés et des préjugés habituels. Le voyageur curieux, qui décide de voyager autrement en Inde, est certain de vivre une expérience inoubliable. 
Prenez les transports locaux, côtoyez les habitants dans leur quotidien, assistez à un festival ou à un mariage. Montez dans le métro, prenez un cours de cuisine, dormez chez l’habitant, louez un vélo pour découvrir un quartier, apprenez à jouer des tablas, allez voir un film Bollywood, testez un cours de yoga… 
Plongez dans l’intimité de ce peuple attachant, avec l’espoir de décrypter ce monde extraordinaire, pour finalement apprendre à aimer l’Inde telle qu’elle est véritablement.
 
 
 
Rencontre authentique
Rencontre authentique ©VR

 

 

Respecter les traditions et les différences culturelles

 
Dans un pays aux traditions très ancrées et à la mentalité ultra-conservatrice, la pudeur est de mise. On vous conseille une tenue correcte. Evitez mini-jupes et décolletés pour les filles ainsi que les shorts et les muscles dehors pour les garçons. Dans les temples, portez des vêtements couvrant les épaules et les jambes. À la plage, même dans les endroits touristiques comme Goa, on ne bronze pas seins nus.
En dehors de quelques grandes villes, l’Inde n’est pas vraiment un pays où l’on vient pour faire la fête. Les soirées sont calmes, ici pas de Full Moon Party, on vit au rythme du soleil.
N’oubliez pas de vous déchausser avant de rentrer dans un temple ou un lieu de culte. Faites de même lorsque vous entrez chez les gens et parfois dans les magasins. Comme dans beaucoup d’autres pays d’Orient, lorsque vous mangez, servez-vous de votre main droite uniquement. Rappelez-vous que la main gauche est réservée à la toilette intime.
Si vous voyagez en couple, ne montrez pas de marques d’affection en public. Restez pudique et gardez vos élans pour vos moments d’intimité.
 
 
 
Pushkar ©Sophie Squillace
Pushkar ©Sophie Squillace

 

 

S’informer avant de partir
 
Le voyage commence à la maison, en rêvant devant les cartes et les atlas. Lisez, regardez des films, écoutez de la musique indienne. Cherchez à en savoir plus sur l’histoire du pays, ses codes, sa culture, ses traditions. C’est un bon moyen pour appréhender la diversité indienne et ne pas se retrouver perdu une fois sur place.
 
La perte de repères et l’intensification des émotions peuvent rendre l’expérience d’un premier voyage en Inde bouleversante. Avec plus de connaissance, on arrive à rencontrer l’autre culture, aussi différente soit-elle, et à la respecter.
 
Tant de questions suscitent notre curiosité : la diversité religieuse, l’importance de la famille, la place des femmes dans la société, le système des castes, Ghandi, la cuisine indienne, les lieux saints, les vaches sacrées, les films Bollywood, le cricket…
 
 
Le festival de Ganesh Chaturthi à Mumbai ©Vivek Prakash
Le festival de Ganesh Chaturthi à Mumbai ©Vivek Prakash

 

 

Rester en bonne santé

 
Découvrez la gastronomie indienne en douceur. La nourriture de rue est abondante, variée et peu chère. Mais elle peut aussi être la voie rapide pour une intoxication alimentaire. 
 
Prenez des précautions raisonnables telles que le lavage des mains avant et après les repas. Ne buvez pas l’eau du robinet. Choisissez des plats peu épicés en début de voyage, et lâchez-vous petit à petit. Mettez-vous au régime local : pas de viande, pas de soucis. 
 
Si vous partez dans les montagnes himalayennes, pensez à bien vous acclimater pour éviter le mal aigu des montagnes. Dans les zones tropicales où la dengue peut sévir, protégez-vous des moustiques.

Revoir son anglais

Et encore mieux, apprendre quelques mots d’hindi pour favoriser les échanges. On ne fait pas la bise aux Indiens. A la place, joignez les paumes de la main devant la poitrine et dites « Namaste »
On ajoute souvent le suffixe « Ji » à la fin d’un nom pour marquer également le respect. La curiosité des Indiens est peut-être un des traits les plus caractéristiques de leur personnalité. Que vous soyez timide ou que vous fassiez le premier pas, l’Inde vous bousculera par ses rencontres.
 
Préparez-vous aux questions courantes sur votre pays, votre famille et sur vos croyances en tel ou tel dieu. Vous serez également sous le charme du dodelinement de la tête, mimique typiquement indienne qui signifie « oui ok peut-être » mais sans pouvoir vous le garantir à 100%.
 
 
 
 
Femme indienne ©VR
Femme indienne ©VR

 

 

Être patient

 
Un proverbe indien dit :
 
« Celui qui vient en Inde apprend à avoir de la patience s’il n’en n’a pas
et la perd s’il en a. »
 
On vous conseille tout d’abord de changer complètement votre mode de pensée. Mettez de côté votre logique occidentale pour apprendre à vous adapter à ce nouveau milieu, loin de tout ce que vous connaissez déjà.
 
Prenez les choses avec un peu de recul et surtout avec le sourire. Les klaxons, les embouteillages, le bruit permanent, les chiens qui aboient, les files d’attente interminables, observez cette effervescence continue est déjà un bon moyen de s’y habituer.
 
À la fin de votre voyage, vous apprécierez ce goût de la débrouille et du bazar organisé où tout est possible et où l’on trouve toujours une solution.
 
Le meilleur conseil à donner est sans doute de rester calme en toute circonstance. En Inde, les petites contrariétés se transforment vite en colère et en ras-le bol. Votre capacité à les maîtriser et à poursuivre votre chemin sera la clé d’une expérience gratifiante.
 
 
 
Singes langurs ©VR
Singes langurs ©VR

 

 
Dans ses Carnets du Japon, Nicolas Bouvier expose sa conception du voyage qui résume parfaitement l’expérience d’un premier voyage en Inde :
 
« Un voyage est comme un naufrage, et ceux dont le bateau n’a pas coulé
ne sauront jamais rien de la mer ».
 
Tel un rite initiatique, un premier voyage en Inde chamboule et change à jamais notre regard sur le monde. Alors n’hésitez pas, foncez ! Et vous ferez sans doute partie du club des amoureux de l’Inde…

 

-------------------------------------------------------------   À lire aussi   -----------------------------------------------------------

Les Français et l’Inde : le grand choc…

L’Inde à pied : À la rencontre des populations locales