Destination du mois
Islande
Terre de glace et de feu
 
À seulement 3 heures de vol de la France, aux portes du cercle arctique, l’Islande offre des paysages parmi les plus spectaculaires du monde, entre volcans, glaciers, champs de lave, fjords et sources géothermiques. Un paysage grandiose d’aube du monde qui ne laissera aucun voyageur indifférent. Partons ensemble à la découverte de ses plus beaux secrets.
 
 

Reykjavik et le cercle d’or

 
La capitale islandaise est la première étape de notre voyage. Fière de son passé viking, mais résolument tournée vers le futur, Reykjavídévoile ses guirlandes de maisons colorées typiquement nordiques. Une visite au Þjóðminjasafn Íslands (Musée national islandais) s’impose, pour découvrir l’histoire du pays et ses racines vikings, puis au musée d’art de Reykjavík, où vous pourrez découvrir les artistes islandais les plus réputés, mais aussi des expositions sur des artistes internationaux.
 
Et ne manquez pas les vendredis et samedis soir de faire l’expérience de la vie nocturne islandaise. Les groupes locaux jouent dans les bars et vous aurez l’expérience de la scène musicale locale, qui nous a donné des artistes de premier rang dont Björk et Sigur Ros sont les meilleurs ambassadeurs.
 
Tout proche de Reykjavik, passez une demi-journée au Blue lagoon, dans la péninsule de Reykjanes. C’est sûrement le bain thermal le plus populaire du pays, dont les eaux turquoises sulfureuses offrent une température comprise entre 35 et 40° à tout moment de l’année. Un moment de détente inoubliable qui se vit en famille ou entre amis.
 
 
 
Baignade dans le Blue Lagoon © Benoit Cappronnier

 

 
 
Partez ensuite explorer le Cercle d’Or, regroupement de plusieurs sites naturels du sud de l'île, à quelques heures de la capitale. Le premier, Thingvellir, est déchiré par une faille tectonique à ciel ouvert, jonction des plaques américaine et eurasienne, dans laquelle il est possible de se promener, mais aussi de plonger dans une eau glaciale. Avis aux amateurs !
 
 
C’est aussi un lieu fort de l’histoire islandaise puisque ce site a hébergé le premier parlement du pays, en 930. Plus loin se trouve Gulfoss, une succession de deux cascades dont le nom (“la chute d’or”) provient de l’arc-en-ciel que l’on peut souvent admirer au-dessus.
 
 
Enfin Geysir est un geyser qui a donné son nom à tous les autres, une bulle d’eau turquoise se formant à intervalles réguliers avant de jaillir à plus de 15 mètres de hauteur. Une des manifestations les plus visibles de l’activité volcanique souterraine !
 
 

Myvatn et le volcan d’Askja

 

La route circulaire n°1 fait le tour de l’île et vous emmène à travers des paysages fantasmagoriques où l’on s’attend à voir surgir trolls et fées jusqu’au Lac Myvatn, littéralement le “lac des mouches”, quatrième plus grand lac d’Islande et véritable paradis pour les ornithologues puisque ce lieu de passage des oiseaux migrateurs devient entre les mois de mai et juillet un des plus grands lieux de nidification d’Europe. Le site contient de nombreux pseudo-cratères, strato-volcans et volcans, offrant un paysage verdoyant unique.
 
 
 
Paysage proche de Myvatn © Benoit Cappronnier

 

 
Et le lac est le point de départ pour aller découvrir le volcan d’Askja, en traversant des paysages minéraux tout droit sortis d’une autre planète. Le volcan est constitué de trois caldeiras emboîtées dont la superficie totale est de 45 km2 ! Le lac d’Öskjovatn, au bleu profond, contraste avec la couleur laiteuse du cratère Viti. Prévoir un 4x4 ou une journée d’excursion pour découvrir cette zone reculée d’Islande !
 
 

Parc national de Skaftafell et le Jokulsarlon

 

Cette même route n°1 nous emmène après bien des arrêts jusqu’au sud de l’île, au Parc national de Skaftafell, promontoire couvert de végétation situé sur les contreforts du glacier Vatnajökull, le plus grand d’Europe (il fait la taille de la Corse !).
 
 
Le parc offre de belles randonnées balisées dévoilant de sublimes points de vue sur les deux langues glaciaires qui l’enserrent, Skaftafellsjökull et Svínafellsjoküll, ou permettant de monter jusqu’au Morsárdalur. Le clou des visites reste pour nous Svarifoss, une somptueuse cascade tombant au milieu d’un rideau d’orgues basaltiques, une vraie icône islandaise !
 
 
 
La cascade de Svarifoss et ses orgues basaltiques © Benoit Cappronnier

 

 
Dernière étape de notre découverte, et incontournable d’un voyage en Islande, le Jökulsárlón est un immense lagon de plus d’un kilomètre de long, creusé par une des langues du Vatnajökull, dans lequel se détachent des morceaux du glacier qui partent rejoindre l’océan via un canal, offrant un paysage grandiose d’icebergs à la beauté subjuguante ! L’occasion, si vous êtes chanceux, d’apercevoir un des phoques qui résident ici.
 
 
Ce ne sont que quelques-unes des merveilles que recèle l’Islande. Par sa proximité de la France, cette destination se prête aussi bien aux vacances qu’aux week-end prolongés, et saura ravir tous les types de voyageurs. Et l’hiver, même si la nuit y est presque continue, c’est la saison des aurores boréales !
 
 
 
Point de vue sur le Svínafellsjoküll
Point de vue sur le Svínafellsjoküll © Benoit Cappronnier

 

 
Benoit Cappronnier
 
 
 
 

Partez à la découverte de l'Islande ici :

 
 
 
 
 
 
 
 

A venir... RSS

Le mois prochain
La Floride
cap vers le Sud